Les Pixies reviennent nous hanter avec l'album «Beneath the Eyrie»

Le groupe originaire de Boston se produira à l'Olympia, à Paris, le 19 octobre. [© Tavis Shinn]

Trois ans après «Head Carrier», le groupe Pixies signe un nouvel et septième album, «Beneath the Eyrie», à paraître le 13 septembre. Un retour au son rock de ses débuts avec une thématique gothique.

Le fait d’avoir enregistré ce disque dans une ancienne église transformée en studio depuis 1986, et située dans la petite commune de Hurley dans l'Etat de New York, a certainement participé à renforcer cette atmosphère. «Il y avait des vibrations particulières provenant des grands vitraux, où la lumière extérieure passait. (…) On ressentait les éléments naturels», explique le guitariste Joey Santiago.

«Beneath the Eyrie» qui se compose de douze nouveaux titres, dont «On Graveyard Hill», «se lit comme un étrange livre de contes folkloriques poussiéreux, rempli de magie noire, d'illustrations Byronesques, de mort et d'au-delà», et dans lequel se mêlent guitares acoustiques et rythmiques.

Black Francis, le leader à la voix rageuse marqué par son récent divorce, retrouve donc sa bande pour une aventure musicale très rock, avec la présence de Paz Lenchantin qui a remplacée la bassiste Kim Deal depuis son départ en 2013. Côté production, on note la présence du Britannique Tom Dalgety.

Dans le cadre de sa tournée, le groupe se produira en France avec l'annonce de trois concerts en octobre : le 19 à l'Olympia, à Paris, le 20 à Lyon, et le 21 à Rennes.

À suivre aussi

Belle & Sebastian sera à l'affiche du Pitchfork Festival.
Musique Pitchfork Festival Paris : Les 5 concerts à ne pas manquer
idées sorties Catherine Ringer célèbre les 40 ans des Rita Mitsouko à la Philharmonie de Paris
Musique Francky Vincent révèle combien il a gagné avec son titre «Fruit de la passion»

Ailleurs sur le web

Derniers articles