Ghost, Mamma Mia, Funny Girl, New… les comédies musicales à voir cette saison à Paris

La troupe de «Mamma Mia !» revient à Paris pour les 20 ans de cette comédie musicale culte. [MAMMA MIA! International Tour, company of 2018-2019. Photography by BrinkhoffMögenburg]

Paris ne concurrence pas encore Broadway, néanmoins, chaque saison révèle son lot de comédies musicales événements. Première en France, grand retour et show à succès, ces spectacles feront les belles heures des planches parisiennes cette saison.

De «Ghost», adapté du film éponyme culte, à «Funny Girl», campé à l’écran en 1968 par Barbra Streisand, en passant par «New», comédie musicale improvisée qui ne quitte plus l'affiche depuis plusieurs saisons, chacun trouvera sa note au travers de cette sélection. 

«Ghost» pour la première fois sur scène en France 

C’est la comédie musicale la plus intrigante de cette rentrée. Adapté du film culte «Ghost», sorti en 1990 avec Demi Moore et Patrick Swayze dans les rôles-titres, le spectacle éponyme a fait ses premiers pas sur scène en France. Créée en 2011 en Grande-Bretagne, la version française est notamment interprétée par Claudia Tagbo. En reprenant le rôle de cartomancienne, campée à l’écran par Whoopi Goldberg, saluée à l’époque par l’Oscar du meilleur second rôle pour sa prestation, l’humoriste crée la surprise et fait sensation. Elle partage l’affiche avec Moniek Boersma et Grégory Benchenafi, pour faire revivre cette romance oscillant entre thriller et surnaturel. 

 Alors qu’un soir Sam est poignardé à mort, son double fantomatique s’échappe de son corps. Réalisant que sa mort n’est pas un accident, et que Molly est en danger, son fantôme tentera par l’entremise d’une cartomancienne, pour le moins délurée, d’entrer en contact avec sa compagne pour la prévenir. Produit par Stage Entertainement, à qui l’on doit de nombreux succès en France ces dernières années - «Chicago» la saison dernière, mais aussi  «Grease», «Cats», «Le bal des vampires» ou encore «Cabaret» - le spectacle affiche des décors impressionnants et des effets d'optique surprenants. 

Jusqu'au 31 janvier, Théâtre Mogador, Paris.  

«Mamma mia !» de retour pour ses 20 ans

Depuis sa première représentation dans le West end de Londres en 1999, la comédie musicale «Mamma Mia !» a déjà séduit plus de 60 millions de spectateurs à travers le monde. Ce spectacle culte fait de nouveau escale à Paris en version originale, pour dix-huit représentations en octobre. De quoi se replonger en anglais dans le répertoire d’ABBA, de « Dancing Queen » à  « SOS » en passant par « The Winner takes it all », et de renouer avec cette histoire devenue universelle. Celle de Donna, mère célibataire et de sa fille Sophie qui, alors qu’elle s’apprête à se marier sur un île grecque, a convié dans le plus grand secret, trois anciens amants de sa mère pour tenter de découvrir lequel d'entre eux pourrait bien être son père. Un grand show plein d’humour, d’émotion et évidemment de tubes.   

Du 4 au 20 octobre, La Seine musicale, Boulogne Billancourt.

«Fame» fait peau neuve 

Huit ans après avoir signé la première adaptation française de la comédie musicale «Fame» à Paris, le metteur en scène Ned Grujic («La famille Addams», «Hair», «Le livre de la jungle» ...) remet le couvert. Il présentera une nouvelle version de ce musical au Casino de Paris, du 27 septembre au 3 novembre. Sur une musique live, dix-huit comédiens redonneront vie à ce récit adapté du film d’Alan Parker salué par deux Oscars, et de la célèbre série télévisée du même nom, réservant une plongée dans les coulisses de la High School of Performing Arts de New-York. 

Sur quatre ans, on y suit le parcours d’une jeune troupe d’artistes qui, entre passion pour leur art, entraînements, moments de gloire, désillusions et persévérance, font l’apprentissage de la vie. Un spectacle universel avec lequel Ned Grujic souhaite plonger le public dans l’atmosphère new-yorkaise des années 1980. 

Du 27 septembre au 4 novembre, Casino de Paris, Paris. 

«New» : la comédie musicale improvisée qui fait sensation

La success story continue pour la comédie musicale improvisée «New». Sa troupe de comédiens-chanteurs et musiciens, qui propose de créer en live un spectacle musical selon les indications du public – un titre, un lieu et des rebondissements -  revient pour une nouvelle série de dates. Il faut dire que cette équipe aussi perfectionniste qu’audacieuse maîtrise avec brio l’art de l’improvisation. Elle conçoit pour chaque représentation un scénario, des personnages, des paroles, une musique et des illustrations vidéo en direct selon les suggestions des spectateurs. Une prouesse qui s’appuie sur une technique bien rodée que les curieux pourront, par ailleurs, découvrir en participant aux ateliers l’Impro Academy organisés par la troupe.  Créer un refrain, des couplets, une mise en scène, un final… l’équipe dévoile ses secrets à mettre immédiatement en pratique … et c’est passionnant.  

Tous les mardis du 15 octobre au 17 décembre, Le grand point-virgule, Paris. 

«Funny Girl», le musical immortalisé par Barbra Streisand, pour la première fois à Paris 

Pour sa réouverture en novembre dernière après cinq ans de travaux, le théâtre Marigny avait créé l’événement avec « Peau d’âne ». Cette saison, c’est avec un autre spectacle culte, cette fois venu d’outre-Atlantique, que le Marigny fera sensation cet hiver.  Avec «Funny Girl», son directeur Jean-Luc Choplin réaffirme toujours plus son amour pour les grandes comédies musicales américaines. Créée sur scène en 1964 avec Barbra Streisand, rôle qu’elle avait repris à l’écran quatre ans plus tard décrochant l’Oscar de la meilleure actrice, la comédie musicale «Funny Girl» arrive pour la première fois à Paris.

Dans cette nouvelle production du Marigny donnée en anglais, Christiana Bianco succèdera à Barbra Streisand dans la peau de Fanny Brice, star adulée des Ziegfield follies. Alors qu’elle attend la sortie de prison de son mari Nick Arnstein, elle se remémore sur scène le fil de sa carrière, de ses débuts chaotiques à ses grands rôles en passant par son histoire d’amour avec son époux. Un spectacle joyeux dirigé par Stephen Mear, («42 Street» et «Singin’in the rain»),  porté par des tubes tels que «People», «Don’t Rain on My Parade», «The Music That Makes Me Dance». Des chansons qui parleront à toutes les générations. En effet, dans la saison cinq de la série «Glee», Rachel Berry reprenait, elle aussi, le rôle de Fanny Brice et les titres cultes de cette comédie musicale.  

Du 7 novembre au 5 janvier, Théâtre Marigny, Paris. 

Le retour d’«Un américain à Paris» au théâtre du Châtelet 

Le théâtre du Châtelet vient de rouvrir ses portes après deux ans et demi de travaux et programme pour la fin de l’année  «Un  Americain à Paris». Créé avec succès sous l’ère Choplin, récompensé par quatre Tony Awards, le grand show magique de Chritsopher Wheeldon sera de retour à Paris, cinq ans après sa création.   

Du 28 novembre au 1er janvier, Théâtre du Châtelet, Paris. 

À suivre aussi

Spectacle 7 spectacles jeunesse à partager en famille pendant les vacances de Noël
Le marché de Noël des Tuileries a ouvert au public.
Noël 2019 Paris : les 5 animations pour profiter des fêtes de Noël
Notre sélection des événements à ne pas manquer
idées sorties Notre sélection des événements à ne pas manquer

Ailleurs sur le web

Derniers articles