Damso lance sa fondation contre l’exploitation minière en RDC

Damso, rappeur belge, a fui la République démocratique du Congo à l'âge de 9 ans à cause des conflits. [Thomas SAMSON / AFP]

Le rappeur belge Damso a annoncé dimanche sur les réseaux sociaux le lancement de sa fondation humanitaire «Vie sur nous». Elle devrait principalement se consacrer sur la République démocratique du Congo (RDC), son pays natal.

«J’ai lu beaucoup de messages, j’ai réfléchi pendant des heures, des jours voire des mois, a publié le chanteur dans ses stories sur Instagram. Et j’arrive toujours à la même conclusion : le vrai problème, c’est le vol des ressources naturelles. Minerais de sang, minerais de conflit».

Par la suite, l'artiste belgo-congolais a dévoilé le logo et le nom de sa future fondation. Damso a également écrit «on va déranger». 

La RDC possède de nombreuses ressources minérales qui sont à l’origine de conflits dans l’est du pays. C'est d'ailleurs à cause des conflits armés que Damso a quitté la RDC à l'âge de 9 ans avec sa famille. 

capture_decran_2019-10-07_a_18.13.39_5d9b6f309c125.png

Auteur de trois albums, avec 4 disques de platine et un disque de diamant obtenus, le chanteur de 27 ans a notamment écrit un morceau intitulé Kin la belle, en hommage à Kinshasa, la capitale de la RDC. Très présent dans ses musiques, l’Etat où il a vu le jour ne quitte jamais l’artiste belge. 

capture_decran_2019-10-07_a_18.13.49_5d9b6f8512004.png

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles