3 bonnes raisons de voir le nouveau show de Jarry, chef d’orchestre du rire

Jarry sur scène dans son nouveau spectacle Titre, à l'Européen jusqu'au 4 janvier. [Julien Benhamou]

L’humoriste Jarry revient sur scène avec un nouveau one man show, «Titre», donné à l'Européen. Un spectacle à l’énergie débordante, campé par un artiste attachant, qui ne fait qu’un avec le public.

Après le succès d’« Atypique », salué par plus de 200 000 spectateurs, l’humoriste toujours branché sur 220 volts a repris du service et livre un spectacle intime qu’il a imaginé comme une soirée entre amis placée sous le signe de l’interaction et de sa bonne humeur communicative. Un sans-faute.

Un chef d’orchestre irrésistible

Jarry arrive en musique et annonce la couleur. Après avoir exploré le monde de Pole emploi dans son précédent spectacle, avec «Titre», l’humoriste se lance, cette fois, dans un cours de chant. L’objectif : être prêt dans 45 minutes afin de chanter en direct, à la demande d’Emmanuel Macron, pour la cérémonie du 14 juillet.  Echauffements vocaux, répétitions, il s’avère être un irrésistible chef d’orchestre évidemment drôle, mais surtout capable de faire entonner des titres de Jean-Jacques Goldman, dont il attend l’appel, mais aussi d’Andrea Bocelli, de Julien Clerc, de France Galle ou encore de Dalida à toute la salle. Des pastilles vocales qu’il ponctue d’anecdotes personnelles, d’un humour cash au langage fleuri pourtant jamais vulgaire, de mimiques dont il a le secret et d’une interaction à toute épreuve. 

Une fusion avec le public 

Où tu iras j’irai. Quel humoriste est capable de faire chanter toute une salle à l’unisson au point d’en faire le fil rouge de son spectacle ? Pas beaucoup. Jarry embarque, comme personne, le public dans son univers fantasque, dans sa vie, dans sa folie douce. Une complicité palpable qui passe par une interaction d’une efficacité à toute épreuve. Il titille, répond du tac au tac, se lâche avec toujours en toile de fond cette générosité, qui fait de lui un humoriste terriblement efficace et attachant. 

Un spectacle intime qui fédère 

Sur scène Jarry se met à nu avec humour et autodérision. Coming out, homosexualité, adolescence, famille, moments de télévision anthologiques, adoption, parentalité sont autant d'instants de vie qu’il met en scène de façon irrésistiblement drôle. Comme quand il s'imagine relevant les expériences concotées par La manif pour tous pour faire de lui un «homme». Hilarant. Car Jarry rit de tout et de tout le monde, sans complexe et sans tabou. 

«Titre», jusqu'au 4 janvier, l'Européen, Paris. 

À suivre aussi

Le bar propose des jeux d'arcade comme Street Fighter.
idées sortie Le bar 36 15 met les années 1980 et 1990 à l'honneur
Pas-de-Calais Vidéo : un dragon des mers géant débarque à Calais
Kidexpo : Une sortie pour les petits pendant les vacances scolaires
Exposition Kidexpo : Une sortie pour les petits pendant les vacances scolaires

Ailleurs sur le web

Derniers articles