«South Park» insulte le gouvernement chinois dans son dernier épisode

L'épisode 2 de la saison 23 de South Park a suscité la colère du gouvernement chinois. [Capture d'écran Youtube South Park Studios ]

La guerre est déclarée entre les créateurs de la série «South Park» et Pékin. Dans le 300e épisode de la série, diffusé mercredi, l'un des personnages lance : «Va te faire f..., gouvernement chinois».

La réplique a été mise dans la bouche de Randy Marsh, qui dans l'épisode est forcé par un autre personnage de prononcer cette phrase. Il rechigne au départ car il vend du cannabis en Chine, et ne souhaite pas perdre ses revenus. Une allusion à peine voilée au conflit qui oppose la NBA et Pékin.

Il s'agit du dernier épisode en date du conflit qui oppose les créateurs de «South Park», Trey Parker et Matt Stone, et le gouvernement chinois, qui a décidé de censurer la série.

South Park contre Pékin

Mardi, Trey Parker et Matt Stone avaient publié un message sur Twitter pour répondre à la censure dont ils font l'objet en Chine. Suite à la diffusion d'un épisode inédit évoquant la censure de Pékin sur les films américains, la célèbre série animée avait été supprimée de tous les supports par les autorités.

Un message très ironique, qui n'a pas contribué à apaiser les dirigeants chinois : «Comme la NBA, nous accueillons les censeurs chinois dans nos maisons et dans nos coeurs. Nous aussi aimons l'argent plus que la liberté. Xi ne ressemble pas du tout à Winnie l'Ourson. Ne manquez pas notre 300e épisode ce mecredi ! Longue vie au Parti Communiste chinois ! Que la récolte de la sorge soit bonne cette automne ! On est quittes maintenant la Chine ?»

Dans l'épisode 2 de la saison 23, «Band in China», Trey Parker et Matt Stone avaient décidé d’évoquer la façon dont Hollywood se plie aux exigences de Pékin en matière de censure afin de permettre à ses films d’être diffusés dans le pays. 

L’épisode fait également une référence à Winnie l’ourson, censuré par le gouvernement depuis que certains internautes ont trouvé des points de ressemblance entre le personnage de dessin animé et le président Xi Jinping.

L'épineux sujet des camps de travail 

Le second acte de la saison 23 aborde aussi le sujet épineux d'un camp de travail, semblable à ceux utilisés par Pékin pour détenir des musulmans chinois au motif d’endoctrinement politique. 

En réaction, la Chine a décidé de supprimer les clips, épisodes et les forums de discussion concernant South Park de toutes les plateformes de streaming, les réseaux sociaux et les pages des fans.

Weibo, le Twitter chinois, ne remonte plus aucune publication sur la série américaine et le site de streaming Youku, qui appartient à Alibaba, a effacé tout ce qui avait un rapport avec l’animation. 

Des saisons «nettoyées» en France ? 

Cette censure intervient alors qu'en France une polémique est née, certains internautes ayant fait remarquer que certains des épisodes les plus corrosifs ne figuraient pas sur Netflix, qui a récemment commencé à diffuser la série. 

Netflix s'est justifié en invoquant des raisons légales.

Commencée en 1997, South Park raconte les aventures de quatre garçons de CM1 et de leurs proches, habitants d'une ville du Colorado.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles