Les incontournables de la FIAC 2019

La FIAC se déroule du 17 au 20 octobre au Grand Palais et dans Paris La FIAC se déroule du 17 au 20 octobre au Grand Palais et dans Paris[© Marc Domage]

Du 17 au 20 octobre s'ouvre à Paris la 46e édition de la Foire Internationale d'Art Contemporain. Mais que faut-il vraiment aller voir ?

Avec 199 galeries issues de 29 pays dont 2 pays représentés pour la première fois (la Côte d'Ivoire et l'Iran), des expos Hors les murs ou encore la programmation de performances, le public peut perdre son latin au milieu des allées et des jardins rendus disponibles pour la FIAC. Alors que le point d'orgue de cette édition est représenté par la citrouille géante de l'artiste japonaise de 90 ans Yayoi Kusama, située place Vendôme, pour éviter de s'égarer, on a sélectionné trois incontournables de cette grande foire.

Du haut de gamme

dm_img_paysage_avant_crop_dsc_3904-min_5da5bbb15d618.jpg

© Marc Domage

Ce n'est pas forcément là que le grand Public viendra acheter une oeuvre au vu des prix proposés mais la Nef du Grand Palais accueille comme chaque année les plus grandes et les plus puissantes galeries du monde. Pourquoi s'en priver ? En tête, la célèbre galerie Gagosian qui aujourd'hui règne sans partage sur l'art contemporain. Il faut dire que son fondateur, Larry Gagosian, a découvert des artistes qui aujourd'hui sont exposés dans les plus grands musées du monde. Dans les années 1980, Larry Gagosian achetait trois tableaux à Jean-Michel Basquiat, un jeune artiste encore inconnu, déboursant 3500 dollars pour chacune des toiles alors que récemment (2017), l'une de ses oeuvres s'est envolée à plus de 110 millions de dollars chez Sotheby's.

Faire un tour au milieu de ces puissantes galeries, telles que Gagosian ou Perrotin, reste donc un must de la plus grande foire d'art contemporain au monde aux côtés de Art basel ou la FRIEZE de Londres.

Le public pourra en profiter également pour, au contraire, faire un saut chez les plus «petits» à l'étage supérieur dans le «secteur Lafayette» où les Galeries Lafayette ont financé à hauteur de 50 % la présence de dix jeunes galeries émergentes venues de sept pays.

De l'air

noeldollavisuel_5da5bc54ed597.jpg

© Noël Dolla

La FIAC ne se cantonne pas aux allées molletonnées du Grand Palais. Ceux qui ne comptent pas débourser les 38 euros demandés à l'entré du Grand Palais peuvent néanmoins profiter de ces quelques jours dédiés à l'art contemporain dans Paris.

Si l'implantation des tulipes de Jeff Koons près du Petit Palais ont récemment fait débat, l'oeuvre aura eu au moins le mérite de donner envie de déambuler dans la capitale à la recherche de ses oeuvres contemporaines. Dans le cadre de la FIAC Hors les Murs, le Jardin des Tuileries et la place de la Concorde abriteront 28 oeuvres visibles pendant tout le mois d'octobre 2019. Parmi elles, le «Sun Boat» de Moataz Nasr (2018) constitué de 350 pagaies attachées les unes aux autres, référence à la crise migratoire. Encore au Jardin des tuileries et à deux pas des célèbres Nymphéas de Monet (exposées dans le musée de l'Orangerie) auxquelles l'artiste rend hommage, les «Nymphéas Post Déluge II» (2019) de Noël Dolla incitent à imaginer un homme sans hommes.

Du mouvement

La FIAC ne se compose pas que de tableaux, sculptures et autres oeuvres statiques. La FIAC programmes se charge de présenter une large programmation de performances, de conférences er de projections de films. Idéal pour ceux qui souhaitent également voir l'art contemporain à travers le prisme de la musique, de la danse contemporaine, de la poésie ou du théâtre. Ainsi, dimanche 20 octobre à 14h, le public pourra admirer «A côté du réel» (2019) par le chorégraphe et danseur Rachid Ouramdane, avec la danseuse Lora Juodkaite et le musicien Jean-Baptiste Julien dans la Cour Marly du Musée du Louvre. Vendredi 18 octobre, la conférence «Digital Tribes» verra débattre le collectif de La Horde avec les réalisateurs Caroline Poggi et Jonathan Vinel.

bannierefiac2019frcompressed_5da5bbe87c732.jpg

© FIAC

FIAC du 17 au 20 octobre à Paris.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles