Claudia Tagbo, star de la comédie musicale « Ghost »

Grégory Benchenafi dans le rôle de Sam et Claudia Tagbo dans celui d'Oda Mae. [Samy Telhaoui / Kandjo Agency ]

Fidèlement adapté du film culte Ghost, sorti en 1990 avec Demi Moore et Patrick Swayze, la comédie musicale éponyme est actuellement à l’affiche du théâtre Mogador. Une première en France. L’humoriste Claudia Tagbo y tire son épingle du jeu.

Dans des décors impressionnants associant vidéo projection et reconstitution d’un loft new yorkais, sur une mise en scène mêlant numéro de groupe dynamique et duo, chansons et narration, on retrouve dans ce show créé en 2011 en Grande-Bretagne et adapté pour la première fois en français, tous les moments et personnages clefs de cette romance oscillant entre thriller et surnaturel.

Une comédie musicale visuelle fidèle au film

En tête la fameuse scène culte de la poterie, qui n’atteint toutefois pas le même degré de sensualité qu’à l’écran, interprétée par le duo Moniek Boersma et Grégory Benchenafi. Accompagné de personnages secondaires aux contours savoureux, le duo se glisse dans la peau de Molly et Sam.  Le couple fraîchement installé à Brooklyn, file le parfait amour. Un  soir, Sam est poignardé à mort et son double fantomatique s’échappe de son corps. Alors qu’il lui est désormais impossible de communiquer avec les vivants à l’exception d’une cartomancienne délurée, il n’aura dès lors qu’une idée en tête : entrer en contact avec sa compagne et la prévenir qu’elle est en danger. 

Aucun hologramme n’apparaîtra sur scène mais le spectacle joue parfaitement avec l'illusion et réserve des effets d’optique réussis. Parmi eux, une scène visuellement incroyable, jouant sur un ralenti digne du cinéma, alors que Sam tente d’entrer dans une rame de métro contre la volonté d’un autre fantôme. Mais la vraie star du show est Claudia Tagbo. 

L’humoriste assure le show

Incontestablement, l’humoriste assure le show. Pourtant la pression était forte, puisqu’elle succède à Whoppi Goldberg dans le rôle de voyante fantasque, performance qui avait valu à l’époque à l’actrice américaine, l’Oscar du meilleur second rôle.  S’il n’y avait qu’une Whoopi Goldberg, il n’y a qu’une Claudia Tagbo. L’humoriste dont le nom avait surpris lors de l’annonce du casting en mai dernier déploie ses multiples talents sur les planches de Mogador. Débordante d’énergie, dotée d’une voix qui swing,  d’un vrai sens du jeu et évidemment drôle en toutes circonstances, chacune de ses apparitions est couronnée de succès. Oda Maé, c'est elle dorénavant. 

À suivre aussi

Séries HBO prépare une série inspirée de l'univers de «Grease»
Spectacle Marie-Agnès Gillot va chorégraphier la comédie musicale de Marc Lavoine : «Les souliers rouges»
Théâtre La comédie musicale Le roi Lion de retour à Paris à l’automne 2020

Ailleurs sur le web

Derniers articles