Un film nigérian exclu des Oscars car en anglais, pourtant langue officielle du pays

La réalisatrice du film, Genevieve Nnaji, a dénoncé sa disqualification sur Twitter. [Presley Ann / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

«Lionheart», candidat officiel pour représenter le Nigeria dans la catégorie du Meilleur film international à la prochaine cérémonie des Oscars a été disqualifié car il contenait trop de dialogues en anglais.

Comme l'explique la CNBC, les films de cette catégorie doivent répondre à plusieurs règles strictes : durer plus de quarante minutes, être produits en-dehors des Etats-Unis et être majoritairement non-anglophone.

Sauf que l’anglais est la langue officielle du Nigeria. Logiquement, «Lionheart», premier film nigérian présenté aux Oscars, contient donc une majorité de dialogues en anglais et dans une moindre mesure en langue igbo.

Colère de la réalisatrice

C’est d’ailleurs ce qu’a souligné la réalisatrice du long-métrage, Genevieve Nnaji, qui a dénoncé sa disqualification sur Twitter. «Ce film représente la façon dont nous parlons, en tant que Nigérians. Ce qui inclut l’anglais, qui sert de pont entre les plus de 500 langues parlées  dans notre pays», a-t-elle ainsi écrit. Et de poursuivre : «ce n’est pas différent de la manière dont le français relie les communautés des anciennes colonies françaises. Comme toujours, ce film et beaucoup d’autres, est fièrement nigérian».

La réalisatrice et productrice américaine Ava DuVernay a également laissé éclater sa colère sur le réseau social, s’adressant à l’Académie : «Vous avez disqualifié la toute première candidature du Nigeria pour le prix du meilleur film international parce qu’il est en anglais. Mais l’anglais est la langue officielle du Nigeria. Empêchez-vous ce pays de concourir pour un Oscar dans sa langue officielle ?».

Pour l’heure, l’Académie des Oscars n’a pas répondu à la polémique.

A noter que c’est le film de Ladj Ly, «Les Misérables», qui représentera la France dans cette même catégorie.

La 92e cérémonie des Oscars se tiendra le 9 février 2020 à Los Angeles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles