4 livres pour expliquer la chute du Mur de Berlin aux enfants et aux ados

«Le fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino» est une jolie série de BD des éditions Dupuis qui permet de vulgariser l'Histoire «Le fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino» est une jolie série de BD des éditions Dupuis qui permet de vulgariser l'Histoire [© Fabrice Erre / Symvain Savoia / Dupuis]

Il y a trente ans, le Mur de Berlin tombait. Avec lui, la carte du monde se redessinait. Comment expliquer aux enfants cette page de l'Histoire ?

L'Histoire permet aussi de comprendre le monde actuel. Heureusement, les éditeurs de livres jeunesse ont tout prévu.

A partir de 7 ans : «Le Mur de Berlin, le fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino» (Dupuis)

Décidément Ariane et son frère Nino sont sur tous les coups. Après les premiers pas sur la Lune, ils embarquent leurs jeunes lecteurs à la découverte de ce célèbre Mur. Pourquoi et quand a-t-il été construit ? Alors que Berlin est séparée en quatre à la fin de la Seconde guerre Mondiale, les échanges entre Soviétiques et occidentaux sont quotidiens. Face à une vague d'émigration massive et non contrôlée, les Autorités ont l'idée de construire un Mur pour séparer le bloc de l'Est du monde occidental. La chute du «Mur de la honte» en 1989 symbolisera la fin de l'Union Soviétique. Comme chaque album de bande dessinée de cette série, Ariane et Nino vulgarise avec aisance l'Histoire pour mieux faire comprendre les origines et les enjeux des moments marquants de l'Histoire. Une nouvelle réussite pour les deux petits héros dessinés.

capture_decran_2019-11-08_a_15.29.02_5dc57bfc95688.png

«Le Mur de Berlin, Au coeur de la guerre froide, le fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino»,  de Fabrice Erre et Sylvain Savoia, Dupuis, 48 p., 5,90€

A partir de 10 ans : 1989 : un mur s'écroule, journal d'Anita, août - novembre, de Sophie Humann (Gallimard jeunesse)

Anita vit à Berlin-Est avec ses parents. Elle se lie d'amitié avec Birgit, une jeune fille au passé mystérieux. Toutes deux pratiquent la natation avec l'espoir fou de participer aux JO en 1992. Le but ? Pouvoir voyager, voir l'autre monde. Les deux copines passent des heures près du Mur, non loin du fameux Checkpoint Charlie, à regarder passer les rares personnes de l'Ouest s'engouffrer de leur côté. Anita sent bien que son amie est obsedée par ces quelques mètres qui les séparent du monde occidental.

Un jour, elle apprend que Birgit a tenté de passer le Mur, a passé le premier mur, mais n'a pas écouté les avertissements des soldats... C'est sous la forme d'un journal intime et à travers les yeux d'une adolescente de 14 ans que Sophie Humann a choisi de raconter la vie quotidienne dans Berlin-Est quelques semaines avant la chute du Mur. Un quotidien écrasé par une terrible dictature et éclairé par une notice explicative bien ficelée à la fin de ce roman à dévorer d'une traite.

j01774_5dc57c59bfbae.jpg

1989 : un mur s'écroule, journal d'Anita, août - novembre, de Sophie Humann, Gallimard jeunesse, 144p., 12,50€

Pour les plus petits (5-6 ans) : «Le Mur» de Caroline Zanotti, Giancarlo Macri, Mauro Sacco et Elisa Vallarino (éd. Nuinui)

Un royaume composé de nombreux petits personnages joyeux de toutes les couleurs ... et un roi. Ce dernier ne veut vivre qu'aux côté des bleus et fait ériger un mur pour que les autres ne passent pas. Mais il se rend vite compte que toutes les couleurs sont nécessaires à la construction de son palais car chacune possède des qualités que les autres n'ont pas... Ce livre hyper graphique et ludique avec son vrai mur en «pop-up» ne parle certes pas explicitement du Mur de Berlin mais livre un joli message de tolérance en direction des plus jeunes. Il permet néanmoins aux parents d'expliquer les origines des conflits et des guerres et pourquoi vivre ensemble en harmonie reste primordial pour vivre en paix. Un livre nécessaire donc.

capture_decran_2019-11-08_a_16.26.00_5dc589675522f.png

«Le Mur» de Caroline Zanotti, Giancarlo Macri, Mauro Sacco et Elisa Vallarino, éd. Nuinui, 40 p., 15,90€.

Pour les plus grands (15-16 ans) : «Dans le même bateau» de Zelba (éd. Futuropolis)

Allemagne de l'Ouest, octobre 1989. Wiebke Petersen, 16 ans, est une ado comme les autres... ou presque. Elle pratique l'aviron à haut niveau avec sa soeur âgée seulement d'une petite année de plus. Bien loin des premières manifestations pacifistes qui ont lieu de l'autre côté du Mur, elle passe sa vie entre son école de filles gérée par les bonnes soeurs, son club d'aviron et les garçons qui le peuplent. Premières règles, découverte de la sexualité, disputes avec sa soeur... Tout continue comme si de rien n'était pour Wiebke alors que le 9 novembre 1989, le Mur chute et l'Allemagne se réunifie.

Deux ans plus tard, le jeune femme intègre la première équipe d'Allemagne réunifiée pour les championnats du monde junior. Un autre monde s'ouvre alors à elle et se retrouve seule face aux préjugés pour pouvoir défendre son pays. Une tache plus difficile qu'il n'y paraît. Avec ce récit autobiographique, en alternant passages en couleur sur l'actualité allemande de l'époque avec sa vie en noir et blanc, l'illustratrice Zelba («Ma vie de poulpe») offre à lire une bande dessinée aussi légère que profonde sur ce moment charnière de l'Histoire allemande qui coïncida avec un autre moment fort de sa vie : le passage à l'âge adulte. L'occasion de faire découvrir aux ados d'aujourd'hui que le monde peut avoir une face B, le tout en les initiant bien sûr aux Pink Floyd et à leur inoubliable «The Wall». Une pierre deux coups.

capture_decran_2019-11-08_a_18.19.00_5dc5a3b990f55.png

«Dans le même bateau», Zelba, éd. Futuropolis, 160 p., 21€.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles