Trilogie Qatsi : un ciné-concert avec le Philip Glass Ensemble à la Philharmonie

La Philharmonie accueille trois soirées exceptionnelles. [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Une expérience hors du temps. La Philharmonie de Paris accueille le week-end du 6 au 8 décembre trois soirées exceptionnelles consacrées à la «Trilogie Qatsi», une oeuvre inclassable née de la collaboration entre le musicien Philip Glass et le cinéaste Godfrey Reggio.

Cette trilogie qui s'étale de 1982 (Koyaanisqati) à 2002 (Naqoyqatsi), le deuxième volet, Powaqqatsi, étant sortie en 1988, constitue une tentative radicale de démontrer que l'on peut construire une oeuvre filmique sur le rythme, et non ur un scénario ou des dialogues.

Qualifiées par leur réalisateur de «documentaires», ces films ont pour but de dire l'état du monde, le langage, selon Godfry Reggio, n'étant plus à même de décrire le monde dans lequel nous vivons.

Images accélérées, montage haché, viennent se mêler à la musique de Philip Glass, l'une des figures majeures de la musique contemporaine, et du courant minimaliste en particulier. Le compositeur a travaillé en parallèle du réalisateur, dans un dialogue constant, faisant de la musique le fil rouge des trois films. 

Une oeuvre qui pourra se déployer dans toute son ampleur au sein de la Philharmonie, avec la présence du Philip Glass Ensemble, qui jouera la bande sonore de la trilogie en direct.

À suivre aussi

Musique Que veulent dire «moula» et «moulaga» utilisés par les rappeurs comme Heuss l'Enfoiré, PNL ou Gradur ?
La chanteuse compte des milliers de fans dans le monde, dont Mick Jagger des Rolling Stones.
Musique La star du fado, Ana Moura, en tournée en France en février
Décès Le rappeur Juice WRLD est décédé d'une overdose d'opiacés

Ailleurs sur le web

Derniers articles