Tour de France : l'équipe du maillot jaune frapperait les autres coureurs

L'équipe Sky lors du contre la montre par équipe le 12 juillet.[LIONEL BONAVENTURE / AFP ]

Après avoir fait l’objet de suspicions de dopage, Sky, l’équipe de l’actuel maillot jaune du Tour de France Chris Froome, est au cœur d’une polémique suite à des accusations de violence portées à son encontre par un coureur de la FDJ.

 

Le Britannique Chris Froome, son lieutenant en montagne Richie Porte, et le reste de leurs coéquipiers se rendent-ils coupables d’actes violents au sein du peloton ?

Selon Steve Morabito, équipier du Français Thibaut Pinot à la FDJ, l’équipe Sky ne respecterait pas les règles du fair-play sur les routes du Tour de France. Pire encore, les coureurs de la formation britannique auraient frappé leurs adversaires lors de la 10e étape mardi entre Tarbes et La Pierre-Saint-Martin pour pouvoir prendre en main les commandes de la course.

 

 

"Les Sky étaient très agressifs à l’entame de la bosse, très agressifs pour se replacer. Je ne trouve pas ça très, très correct, a confié le grimpeur suisse. Déjà, ils sont plus forts que tout le monde, OK. Mais pour le placement, c’était au coup de poing et au coup de coude, ce n’est pas ma façon de voir le vélo. Nous, on est une équipe qui essaie de courir correctement, on respecte les autres équipes.", a expliqué Steve Morabito.

Cette attitude, condamnable à bien des égards, n’est pas pour redorer le blason de l’équipe Sky visée par d’importants soupçons de dopage après l’incroyable démonstration de force de ses coureurs mardi lors de la première étape pyrénéenne (Froome vainqueur, Porte deuxième et Thomas sixième).

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles