Ligue 1: Paris écrase Guingamp et conforte sa première place

L'attaquant suédois du PSG Zlatan Ibrahimovic face à Guingamp, le 22 septembre 2015 au Parc des Princes [THOMAS SAMSON / AFP] L'attaquant suédois du PSG Zlatan Ibrahimovic face à Guingamp, le 22 septembre 2015 au Parc des Princes [THOMAS SAMSON / AFP]

Le PSG a renoué avec la victoire et Zlatan Ibrahimovic avec le but au détriment de Guingamp (3-0) mardi, lors de la 7e journée de Ligue 1, et ainsi conforté sa place de leader.

Le succès des triples champions de France en titre, invaincus après deux nuls en championnat (2-2 contre Bordeaux et 1-1 samedi à Reims), leur permet de compter quatre points d'avance sur Rennes, qui se rend mercredi chez la lanterne rouge, le Gazélec Ajaccio.

Ibrahimovic a mis fin à sa disette de cinq matches de suite sans marquer en clôturant le score en fin de partie, sur une passe d'Angel Di Maria (83e), même si l'attaquant suédois a aussi vu son penalty arrêté par le gardien Jonas Lössl (87e).

"Zlatan" avait déjà été prépondérant dans les deux précédents buts: il a fait la dernière passe au très inspiré Javier Pastore, qui ouvrait la marque d'un plat du pied à ras du poteau depuis l'entrée de la surface (18e), puis voyait sa frappe repoussée par le gardien breton dans les pieds de Di Maria, qui débloquait son compteur en championnat pour son quatrième match (77e).

Laurent Blanc avait décidé de laisser sur le banc Thiago Silva et Marco Verratti au coup d'envoi, les deux seuls titulaires habituels qui avaient été alignés à Reims, hormis les cas particulier du gardien Kevin Trapp et d'Ibrahimovic. Il les a fait entrer en cours de match.

Les Parisiens vont défier Nantes samedi pour la 8e journée de L1 (17h30), avant une semaine plus huppée, marquée par un déplacement en Ukraine pour y affronter le Shakhtar Donetsk en Ligue des champions, puis la réception de Marseille dans le clasico du championnat.

- Angers et Reims dos à dos -

Guingamp, qui s'était fait écraser 6-0 lors de son dernier match au Parc des Princes le 8 mai dernier, met sa place dans le top 10 (8e) à la merci des équipes qui le suivent.

Le milieu d'Angers Pierrick Capelle (g) à la lutte avec l'attaquant de Reims Odaïr Fortes (N.7), le 22 septembre 2015 à Angers [THOMAS BREGARDIS / AFP]
Photo
ci-dessus
Le milieu d'Angers Pierrick Capelle (g) à la lutte avec l'attaquant de Reims Odaïr Fortes (N.7), le 22 septembre 2015 à Angers

En ouverture de cette 7e journée, Angers et Reims se sont quittés sur un match nul (0-0) et ont ainsi raté l'occasion de monter sur le podium, au moins provisoirement.

Les deux équipes, qui n'ont connu qu'une défaite chacune cette saison, montent toutefois d'un cran et dépassent Caen au classement, puisque Reims prend la 4e place et Angers la 5e.

A noter que, côté rémois, le défenseur central et capitaine Aïssa Mandi est sorti sur blessure (68e).

Outre Gazélec-Rennes, cinq autres matches se disputent mercredi. Lyon (face à Bastia) et Marseille (à Toulouse) tenteront de surmonter leur houleuse confrontation de dimanche (1-1).

Jeudi aura lieu Montpellier-Monaco, et mardi prochain Lille-Nantes.

Le programme de la 7e journée :

Mardi

Angers - Reims 0 - 0

Paris SG - Guingamp 3 - 0

Mercredi

(19h00) Troyes - Saint-Etienne

Lorient - Caen

Gazélec-Ajaccio - Rennes

Nice - Bordeaux

Lyon - Bastia

(21h00) Toulouse - Marseille

Jeudi

(18h55) Montpellier - Monaco

Mardi 29 septembre

(18h30) Lille - Nantes

À suivre aussi

La marque lance un événement pour ses plus grands fans
Insolite Bientôt un hôtel nutella aux Etats-Unis
Au total, 582 logements locatifs ont été construits dans cette caserne.
Logement Paris : l'ancienne caserne militaire de Reuilly transformée en 582 logements
Des enfants indonésiens marchent vers leur école dans l'air pollué par de gigantesques incendies de forêt à Palembang, dans l'île de Sumatra, le 14 octobre 2019 [Abdul Qodir / AFP]
Société La santé de ceux qui naissent aujourd'hui menacée par le réchauffement climatique

Ailleurs sur le web

Derniers articles