Rixe mortelle d'Echirolles : la cour d'assises ordonne le huis clos

La cour d'assises de l'Isère (à l'image) a décidé mardi 3 novembre que le procès de la rixe mortelle d'Échirolles se tiendrait à huis clos. Photo d'illustration. [JEFF PACHOUD / AFP]

La cour d'assises de l'Isère a décidé mardi que le procès de la rixe mortelle d'Échirolles, ouvert lundi, se tiendrait à huis clos, alors que les familles des victimes avaient réclamé la publicité des débats.

Le huis clos est la règle devant la cour d'assises des mineurs devant laquelle se tient le procès, deux des douze accusés étant mineurs au moment des faits. Agés aujourd'hui de 19 à 24 ans, ils sont jugés pour le meurtre, le 28 septembre 2012, de Kevin, étudiant en master de 21 ans, et Sofiane, éducateur de 22 ans, dans un déchaînement de violences à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles