Europa League: les Verts en 16e, Bordeaux éliminé, l'OM y croit, Monaco moins

L'attaquant Nolan Roux transforme un penalty face à Rosenborg en Europa League, le 26 novembre 2015 à Trondheim [NED ALLEY / NTB SCANPIX/AFP] L'attaquant Nolan Roux transforme un penalty face à Rosenborg en Europa League, le 26 novembre 2015 à Trondheim [NED ALLEY / NTB SCANPIX/AFP]

Saint-Étienne s'est qualifié pour les 16es de finale de l'Europa League, au contraire de Bordeaux, éliminé après sa défaite à Liverpool, jeudi lors d'une 5e journée où Marseille s'est donné les moyens d'y croire, tandis que Monaco s'est mis en grande difficulté.

Du bon, du moins bon, de l'encourageant, du désespérant. Le bilan des quatre représentants français est aussi varié que mitigé, pour cette avant-dernière journée.

Mention bien donc pour les Verts, qui avaient montré la voie en début de soirée, en faisant preuve de caractère. Longtemps menés à Rosenborg, ils ont égalisé par Roux sur penalty à dix minutes du terme.

Profitant de la défaite (3-1) de Dniepropetrovsk chez la Lazio Rome, l'ASSE est assurée de finir 2e du groupe avec quatre longueurs d'avance sur les Ukrainiens finalistes de la précédente édition, et d'ores et déjà éliminés. Elle ne sera donc pas tête de série au tirage au sort du 14 décembre, statut dévolu aux Romains.

Mal parti dans sa campagne, Bordeaux n'a lui pas réussi l'exploit nécessaire à sa survie à Liverpool. Pourtant, les Girondins n'ont pas démérité. Ils ont mené après un coup franc de Saivet, mais les Reds ont vite réagi avec notamment un superbe but de Benteke (2-1).

- L'OM remercie Michy -

Résultat des courses, les Bordelais (4e), qu'un autre résultat aurait placé en sursis, ne peuvent plus prétendre à la deuxième place occupée par Sion, qui s'est incliné chez le Rubin Kazan (2-0). Les Reds de Jürgen Klopp eux sont qualifiés.

Marseille a été laborieux, mais il a saisi l'occasion de se mettre en position favorable face au dernier de son groupe F Groningue (2-1). Batshuayi a été le sauveur pour l'OM avec un but en fin de match.

Résultat des courses, dans ce groupe F qui a vu Braga se qualifier, Marseille (2e) jouera sa finale de groupe lors de la dernière journée chez le Slovan Liberec (3e) qu'il devance de deux points. Un nul lui suffira pour passer.

L'attaquant belge de l'OM Michy Batshuayi, buteur face à Groningue en Europa League, le 26 novembre 2015 au Vélodrome [BORIS HORVAT / AFP]
Photo
ci-dessus
L'attaquant belge de l'OM Michy Batshuayi, buteur face à Groningue en Europa League, le 26 novembre 2015 au Vélodrome

Pour Monaco, en revanche, la soirée a été complètement ratée, puisqu'il s'est fait surprendre par Anderlecht, vainqueur (2-0) grâce à une superbe reprise de volée de Gillet et un but d'Acheampong en fin de match.

Le club bruxellois (2e) dépasse désormais celui du Rocher (3e) au classement pour un point. Et les Monégasques pointent à quatre longueurs du leader Tottenham, qualifié après sa victoire à Qarabag (1-0).

Ce sera justement chez les Spurs, le 10 décembre pour l'ultime journée, que l'ASM jouera sa qualification. Et seule une victoire, conjuguée à un nul ou une défaite d'Anderlecht, pourrait déboucher sur un tel épilogue.

Pour le reste, Villarreal, l'Athletic Bilbao, le FC Bâle, Schalke 04, le Sparta Prague, et Krasnodar ont également rejoint jeudi Molde, Dortmund, Naples et le Rapid Vienne au rang des qualifiés.

Vous aimerez aussi

Grâce à sa victoire en Grande-Bretagne, Sebastian Vettel compte 14 points d’avance sur Lewis Hamilton en tête du classement du championnat du monde.
Formule 1 Grand Prix d’Allemagne de Formule 1 : à quelle heure et sur quelle chaine ?
Football Combien gagne Kylian Mbappé ?
Football Vidéo : les Bleus en mode fitness, le détournement à mourir de rire

Ailleurs sur le web

Derniers articles