Ligue 1: le PSG champion d'automne à quatre journées de la trêve

La joie des Parisiens après l'ouverture du score contre Troyes signée Edinson Cavani, le 28 novembre 2015 [FRANCK FIFE / AFP] La joie des Parisiens après l'ouverture du score contre Troyes signée Edinson Cavani, le 28 novembre 2015 [FRANCK FIFE / AFP]

Le Paris SG a obtenu le titre honorifique de champion d'automne en Ligue 1 à quatre journées de la fin des matches aller en battant Troyes (4-1), la lanterne rouge, ce samedi 28 novembre au Parc des Princes.

Avec 16 points d'avance sur Lyon, défait par Montpellier vendredi (4-2), et Caen, qui se déplace à Bordeaux dimanche, le PSG ne peut plus être rejoint en tête du classement d'ici la mi-saison. Il faut remonter à 2006-2007 et Lyon pour retrouver un champion d'automne aussi précoce.

Qualifié mercredi pour les 8es de finale de la Ligue des champions et ultra-dominateur en L1, Paris est une redoutable machine cette saison et un 4e sacre national d'affilée lui tend déjà les bras. Mais c'est surtout sur la scène européenne et en C1, le Graal de ses propriétaires qataris, que le club sera encore jugé après 3 échecs consécutifs en quarts de finale.

Ibra égalise le record du nombre de buts en championnat avec Paris

En attendant, le PSG a fait le spectacle contre le dernier de L1 avec quatre buts, inscrits par Edinson Cavani (20e), auteur de sa 8e réalisation en championnat, Zlatan Ibrahimovic (58e sur penalty), désormais co-leader du classement des buteurs à égalité avec le Lorientais Benjamin Moukandjo (10), Layvin Kurzawa (67e) et Jean-Kevin Augustin (84e).

Thomas Ayasse a réduit le score pour Troyes (90+2).

Déjà meilleur buteur de l'histoire du PSG, Ibra en a profité pour égaler le record du nombre de buts en championnat avec Paris détenu par Mustapha Dahleb (85).

La rencontre, la première disputée dans la capitale depuis les attentats de Paris et Saint-Denis (130 morts), a été précédée d'un hommage aux victimes et le club avait annoncé dès mardi un renforcement des mesures de sécurité.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles