Assange se rendra à la police britannique en cas d'arbitrage défavorable de l'ONU

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange lors d'une téléconférence à Buenos Aires, le 9 septembre 2015 [JUAN MABROMATA / AFP/Archives] Le fondateur de Wikileaks Julian Assange lors d'une téléconférence à Buenos Aires, le 9 septembre 2015 [JUAN MABROMATA / AFP/Archives]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, a annoncé jeudi qu'il se rendra à la police britannique en cas d'arbitrage défavorable d'un groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire.

"Si l'ONU annonce demain que j'ai perdu mon affaire contre le Royaume-Uni et la Suède, je sortirai de l'ambassade vendredi à midi pour être arrêté par la police britannique", a déclaré dans un communiqué M. Assange, visé par un mandat d'arrêt européen pour un viol qui aurait été commis dans la région de Stockholm en août 2010.

À suivre aussi

Animaux Normandie : des vaches perdues sur les rails percutées par un train
Mouvement social Un an de gilets jaunes : de nombreuses stations de métro encore fermées ce dimanche à Paris
Une stèle vandalisée par des bandes de casseurs
Dégradation Gilets jaunes : une stèle vandalisée par des casseurs à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles