Assange se rendra à la police britannique en cas d'arbitrage défavorable de l'ONU

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange lors d'une téléconférence à Buenos Aires, le 9 septembre 2015 [JUAN MABROMATA / AFP/Archives] Le fondateur de Wikileaks Julian Assange lors d'une téléconférence à Buenos Aires, le 9 septembre 2015 [JUAN MABROMATA / AFP/Archives]

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, a annoncé jeudi qu'il se rendra à la police britannique en cas d'arbitrage défavorable d'un groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire.

"Si l'ONU annonce demain que j'ai perdu mon affaire contre le Royaume-Uni et la Suède, je sortirai de l'ambassade vendredi à midi pour être arrêté par la police britannique", a déclaré dans un communiqué M. Assange, visé par un mandat d'arrêt européen pour un viol qui aurait été commis dans la région de Stockholm en août 2010.

Vous aimerez aussi

Harcèlement sexuel Paris : Elle filme son harceleur en train de se masturber dans le métro
Terrorisme Fusillade à Strasbourg, en direct : le plan Vigipirate ramené au niveau «risque attentat»
Mouvement social «Gilets jaunes», en direct : les députés confirment le gel de la taxe des carburants et la hausse de la prime d'activité

Ailleurs sur le web

Derniers articles