Ligue 1: Balotelli a guidé l'OM vers la victoire

L'attaquant de Marseille Mario Balotelli (c) buteur lors de la victoire 2-1 à Dijon le 8 février 2019 [JEFF PACHOUD / AFP] L'attaquant de Marseille Mario Balotelli (c) buteur lors de la victoire 2-1 à Dijon le 8 février 2019 [JEFF PACHOUD / AFP]

Marseille s'est imposé logiquement sur le terrain de Dijon (2-1), vendredi, au terme d'un match avancé de la 24e journée de Ligue 1 au cours duquel les Marseillais, malgré la bonne performance de Mario Balotelli, étaient menés à la mi-temps.

C'est seulement la seconde fois de la saison que l'OM parvient à remporter deux rencontres de suite en championnat. Cela ne lui était plus arrivé depuis le mois de novembre après un enchaînement de succès sur Dijon (2-0), déjà, et Amiens (3-1) au cours des 13e et 14e journées.

Du coup, avec cette seconde victoire de la semaine, après celle obtenue aux dépens de Bordeaux (1-0), mardi en match en retard, les Marseillais (5e) se rapprochent du podium, à égalité de points avec Saint-Etienne (4e), devancés à la différence de buts (+4 contre +7). Mais les Verts, qui jouent dimanche à Rennes, comptent deux matches de moins.

Et Balotelli, recruté au mercato hivernal, qui disputait son deuxième match avec l'OM, et absent contre les Girondins faute d'être qualifié pour cette rencontre, a égalisé en début de seconde période.

Il a repris au deuxième poteau un corner joué par Maxime Lopez et dévié de la tête au premier poteau par Florian Thauvin (56), qui faisait également sa rentrée après une suspension, tout comme le Néerlandais Kevin Strootman.

Thauvin et Balotelli étaient d'ailleurs associés au coup d'envoi dans une organisation en 4-4-2.

C'est le deuxième but de l'ancien Niçois en deux matches disputés avec sa nouvelle équipe, après celui marqué contre Lille, qui n'avait toutefois pas empêché la défaite des Phocéens au Vélodrome (2-1).

Cette égalisation obtenue par l'Italien récompense une bonne performance de sa part.

Pesant sur la défense dijonnaise, il a été le Marseillais le plus dangereux avec plusieurs tentatives plus ou moins dangereuses (11, 24, 34, 44).

- Ocampos double la mise -

Après son but, il a encore été menaçant (58) mais c'est l'Argentin Lucas Ocampos qui a donné la victoire à l'OM d'un très beau tir dans la lucarne après une passe de Jordan Amavi (2-1, 74).

Jamais depuis le 10 mai 2015 et un succès sur Monaco (2-1), Marseille n'avait gagné en Ligue 1 après avoir été mené 1-0 à la mi-temps.

Peu avant le but d'Ocampos, Valère Germain a été un peu juste, de la tête, à la réception d'un centre du Japonais Hiroki Sakai (61) alors que le gardien franco-écossais Bobby Allain s'y est repris à deux fois pour capter une reprise de la tête du Croate Duje Caleta-Car (65).

Le joueur de Marseille Lucas Ocampos buteur lors de la victoire 2-0 à Dijon en 24e journée de L1 le 8 février 2019 [JEFF PACHOUD / AFP]
Photo
ci-dessus
Le joueur de Marseille Lucas Ocampos buteur lors de la victoire 2-0 à Dijon en 24e journée de L1 le 8 février 2019

Ces actions ont traduit la réaction de Marseille après la mi-temps en comparaison de la première période décevante au terme de laquelle les Phocéens étaient menés sur un but de Jordan Marie qui a repris un tir de Fouad Chafik relâché par Steve Mandanda (18).

Ce dernier a ensuite quand même sauvé son équipe du 2-0 en repoussant une tentative de Wesley Saïd (40) lequel a manqué le cadre après la mi-temps sur un nouveau ballon relâché par Mandanda sur un tir de Marie (63).

Au final, Dijon, battu pour la deuxième fois de suite après sa défaite samedi à Angers (1-0) reste juste au dessus de la zone de relégation (16e) avec deux points d'avance sur un trio composé de Caen (17e), Monaco (18e) et Amiens (19e).

Résultats de la 24e journée du Championnat de France de football:

vendredi

Dijon - Marseille 1 - 2

Buts

Dijon: Marie (18)

Marseille: Balotelli (56), Ocampos (74)

samedi (en GMT):

(16h00) Paris SG - Bordeaux

(19h00) Amiens - Caen

Strasbourg - Angers

dimanche

(14h00) Nantes - Nîmes

Montpellier - Monaco

Toulouse - Reims

(16h00) Guingamp - Lille

Rennes - Saint-Etienne

(20h00) Nice - Lyon

À suivre aussi

Le glacier Pizol, évaporé sous l'effet du réchauffement climatique, le 4 septembre 2019, sur la commune de Mels en Suisse [HANDOUT / ETH Zurich / Matthias Huss/AFP]
En Suisse, des funérailles en montagne pour un glacier disparu
Le voyagiste britannique  Thomas Cook cherche à trouver des financements supplémentaires pour éviter une retentissante faillite et le rapatriement massif de ses 600.000 touristes à travers le monde [Tolga Akmen / AFP/Archives]
Journée cruciale dimanche pour Thomas Cook au bord de la faillite
Un appareil de la compagnie française XL Airways le 8 juin 2018 à l'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives]
Le patron d'XL Airways en appelle à Air France

Ailleurs sur le web

Derniers articles