Histoire

C'est arrivé un 14 juillet

14 juillet 2014 : Réunie en synode, l'Eglise anglicane d'Angleterre se prononce en faveur de l'ordination de femmes évêques. [ADRIAN DENNIS / AFP]
14 juillet 2002 : Attentat manqué contre Jacques Chirac. Lors du défilé sur les Champs Elysées, Maxime Brunerie tire en direction du président de la République avec son fusil 22 long rifle. Le tir est dévié et Maxime Brunerie est maîtrisé par d'autres spectateurs avant l'arrivée des forces de l'ordre. Condamné à dix ans de prison, il sera finalement libéré en août 2009. [PHILIPPE DESMAZES / AFP]
14 juillet 1987 : Naissance de Malika Ménard. La jeune femme deviendra la 80e Miss France le 5 décembre 2009. [VALERY HACHE / AFP]
14 juillet 1970 : Décès de Luis Mariano. Chanteur d'opérette espagnol, il connaitra le succès en France avec les titres "La belle de Cadix" ou encore "Le chanteur de Mexico". [CC / WIKICOMMONS]
14 juillet 1919 : Naissance à Parme de Lino Ventura. Lutteur professionnel, il démarre sa carrière d'acteur, par hasard, dans le film de Jacques Becker "Touchez pas au grisbi" aux côtés de Jean Gabin. Lino Ventura jouera notamment dans les films cultes "Les Tontons Flingueurs", "Les Barbouzes", "Le Clan des Siciliens", "L'aventure c'est l'aventure"…[JOEL ROBINE / AFP]
14 juillet 1795 : La Marseillaise devient l'hymne national. Le chant patriotique écrit par Rouget de Lisle est décrété chant national par la Convention. Interdite à partir de 1804, elle est définitivement déclarée hymne national lors de la IIIe république en 1879. [CC / Domaine public]
14 juillet 1790 : La fête de la Fédération. Les députés célèbrent le premier anniversaire de la prise de la Bastille sur le Champ de Mars. Le roi Louis XVI est également présent. [Charles Thévenin / Domaine public]
14 juillet 1789 : Prise de la Bastille. Après avoir pris les Invalides, une foule de Parisiens révoltés se pressent devant le fort de la Bastille. En début d'après-midi, le gouverneur de Launay ordonne d'ouvrir le feu. En fin de journée, la Bastille tombe et les émeutiers pénètrent dans la forteresse et libèrent les prisonniers, au nombre de sept. Le gouverneur de Launay est tué et sa tête portée au bout d'une pique. Cet événement marque le point de départ de la Révolution française. [Domaine public]