Coupe du monde de Rugby

Coupe du monde de rugby 2019 : découvrez les 12 stades de la compétition

SAPPORO DOME, SAPPORO. Seule ville retenue sur l’île d’Hokkaido, au nord du pays, Sapporo accueillera les équipes dans son Dome, constamment couvert. Il possède un gazon naturel reposant sur des coussins d’air, qui permettent à celui-ci d’être déplacé hors de l’enceinte pour pousser à l’extérieur de la structure. Capacité : 41 410 places. MATCHS PRINCIPAUX : Australie – Fidji, 21 septembre ; Angleterre – Tonga, 22 septembre. [HO AFP]
KAMAISHI RECOVERY MEMORIAL STADIUM, KAMAISHI. Le stade de Kamaishi a été construit pour l’occasion et sera le plus petit de la compétition. Il ressemble aux stades «à l’ancienne», avec seulement deux tribunes latérales. Capacité : 16 020 places (dont 6 000 permanentes). MATCH PRINCIPAL : Fidji – Uruguay, 25 septembre. [Behrouz MEHRI AFP]
KUMAGAYA RUGBY STADIUM, KUMAGAYA. L’enceinte de Kumagaya est située dans un immense complexe sportif comprenant de nombreuses installations. Elle a dû être rénovée, avant d’accueillir le Mondial. Capacité : 24 000 places. MATCH PRINCIPAL : Argentine – Etats-Unis, 9 octobre. [Martin BUREAU AFP]
TOKYO STADIUM, TOKYO. Le stade de la capitale nippone accueillera la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde de rugby à XV. Quelques mois après, les rugbyman à VII des JO le fouleront lors du tournoi olympique. Capacité : 49 970 places. MATCHS PRINCIPAUX : Japon – Russie (match d’ouverture), 20 septembre ; France – Argentine, 21 septembre ; Petite finale, 1er novembre. [Wikimedia Commons]
INTERNATIONAL STADIUM YOKOHAMA, YOKOHAMA. Le plus grand stade du Japon, dont la pelouse aura les honneurs de la finale. Il est le lieu où le Brésil était devenu champion du monde de football en 2002, en battant l’Allemagne, 2-0. Capacité : 72 327 places. MATCHS PRINCIPAUX : Nouvelle-Zélande – Afrique du Sud, 21 septembre ; Angleterre – France, 12 octobre ; Demi-finales, 26 et 27 octobre ; Finale, 2 novembre. [Martin BUREAU AFP]
OGASAYAMA SPORTS PARK ECOPA STADIUM, SHIZUOKA. Situé en bordure de forêt, le stade de Shizuoka est le deuxième plus grand du pays. Comme celui de Yokohama, il est entouré d’une piste d’athlétisme. Capacité : 50 889 places. MATCHS PRINCIPAUX : Japon – Irlande, 28 septembre ; Afrique du Sud – Italie, 4 octobre. [[Martin BUREAU AFP]]
TOYOTA STADIUM, TOYOTA. Avec son toit rétractable, le stade de la ville de Toyota permettra aux équipes de ne pas craindre les intempéries. Capacité : 45 000 places. MATCHS PRINCIPAUX : Pays de Galles – Géorgie, 23 septembre ; Nouvelle-Zélande – Italie, 12 octobre. [Martin BUREAU AFP]
HIGASHIOSAKA HANAZONO RUGBY STADIUM, HIGASHIOSAKA. Le stade de Higashiosaka est le plus ancien stade dédié au rugby au Japon. Il a été inauguré en 1929, puis rénové plusieurs fois, dont la dernière en 2018. Capacité : 24 100 places. MATCH PRINCIPAL : Argentine – Tonga, 28 septembre. [JIJI PRESS]
KOBE CITY MISAKI PARK STADIUM, KOBE. Comme le stade de Toyota, celui du parc Misaki, à Kobe, est équipé d’un toit rétractable, pour faire face aux caprices de la météo. Capacité : 30 132 places. MATCH PRINCIPAL : Ecosse – Samoa, 30 septembre. [Martin BUREAU AFP]
HAKATANOMORI FOOTBALL STADIUM, FUKUOKA. Malgré son nom, le stade de Fukuoka a l’habitude d’accueillir des matchs de rugby, locaux ou internationaux. Il est situé au milieu des arbres, dans un parc. Capacité : 20 049 places. MATCHS PRINCIPAUX : France – Etats-Unis, 2 octobre ; Irlande – Samoa, 12 octobre. [Wikimedia Commons]
KUMAMOTO PREFECTURAL ATHLETIC STADIUM, KUMAMOTO. Le stade de Kumamoto est, avec celui de Fukuoka et celui d’Oita, situé sur l’île de Kyushu, au sud du pays. Très ouvert et entouré d’une piste d’athlétisme, il est peut-être le stade le moins chaleureux du Mondial. Capacité : 32 000 places. MATCH PRINCIPAL : France – Tonga, 6 octobre. [Behrouz MEHRI AFP]
OITA STADIUM, OITA. Sûrement le stade le plus beau de la compétition, avec son toit rétractable monté sur une charpente métallique apparente. Il est surnommé le Grand œil, pour sa forme arrondie et la façon dont il s’ouvre et se ferme. Capacité : 40 000 places. MATCHS PRINCIPAUX : Pays de Galles – Fidji, 9 octobre ; deux quarts de finale, 19 et 20 octobre. [KAZUHIRO NOGI AFP]