catastrophe

En images : la Californie face aux incendies

Des milliers d’hectares ravagés, des évacuations par dizaine de milliers, un bilan qui ne cesse de croître : les incendies qui sévissent depuis plusieurs jours en Californie ne faiblissent pas. [SANDY HUFFAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]
Avec un bilan alourdi à 31 morts, ces feux sont d’ores et déjà considérés comme les plus destructeurs de l’histoire de la Californie. [JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]
Ce dernier bilan surpasse celui du «Griffith Park Fire» : jusqu'alors l'incendie le plus destructeur de l'histoire de l'Etat, il avait consumé le district de Los Angeles et provoqué la mort de 29 personnes. [JOSH EDELSON / AFP]
Au nord de Sacramento, le «Camp Fire» a détruit plus de 6 700 bâtiments, dont l’hôpital de Paradise, une petite ville de 27 000 habitants. [JOSH EDELSON / AFP]
Alimenté depuis jeudi par des vents violents, l’incendie a consumé au moins 40 000 hectares dans l’Etat de l’ouest des Etats-Unis et n'est maitrisé qu'à 25%. [JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]
Dans le sud de la Californie, dans la région de Los Angeles, le «Woolsey Fire» poursuit sa route. 8 000 pompiers sont sur la brèche pour tenter de stopper sa course destructrice. [ROBYN BECK / AFP]
Dans la région de Sacramento, capitale de l’Etat, et dans la station balnéaire de Malibu, où de nombreuses célébrités résident, plus de 250 000 habitants ont reçu l’ordre d’évacuer maisons et appartements. [ROBYN BECK / AFP]
Dans le sud de l’Etat, les sauveteurs se préparent au retour des redoutables vents de Santa Ana. Chaudes et sèches, ces bourrasques en provenance de l’intérieur des terres pourraient rendre l’incendie encore plus incontrôlable. [ROBYN BECK / AFP]