Commémoration

En images : la chute du mur de Berlin

Construit en août 1961 par le gouvernement est-allemand, le mur de Berlin (ici en octobre 1976) séparait la ville entre la partie sous administration soviétique et celle contrôlée par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. L'objectif était essentiellement d'empêcher une émigration massive des Est-Allemands vers l'Ouest. [RALPH GATTI / AFP]
«Checkpoint Charlie», ici en octobre 1976, était le point de passage emblématique entre l'Est et l'Ouest, et les secteurs soviétique et américain.[RALPH GATTI / AFP]
Le 9 novembre 1989, le chef du Parti Communiste de Berlin-Est, Gunter Schabowski, déclare qu'à partir de minuit, les Allemands de l'Est seront libres de quitter le pays sans permission, à n'importe quel endroit de la frontière, y compris les points de passage traversant le mur de Berlin. Aussitôt, des milliers de Berlinois de l'Est et de l'Ouest convergent vers le mur, l'escaladant et commençant à le détruire à coups de marteau. le mur avait été construit le 13 août 1961. [PATRICK HERTZOG / AFP]
Des Allemands de l'Est saluent leur homologues d'Allemagne de l'Ouest à la porte de Brandenburg, le 22 décembre. [PATRICK HERTZOG / AFP]
Dès l'annonce de l'ouverture de la frontière, des artistes ont commencé à décorer le mur, mettant une touche de liberté sur ce symbole d'oppression. [PATRICK HERTZOG / AFP]
Des milliers d'anonymes ont contribué à détruire le mur, à coups de marteau, de pioches et d'autres outils. [GERARD MALIE / AFP]
De jeunes Allemands de l'Ouest retirent des parties du mur, le 16 novembre. [PATRICK HERTZOG / AFP]
Marianne Kopper (à gauche), d'Allemagne de l'Est, et Wolfgang Spitz, d'Allemagne de l'Ouest, saluent la foule après leur mariage, le 20 novembre suivant la chute du mur. Il s'agit de l'un des premiers mariages entre Allemands de l'Est et de l'Ouest, depuis que cela a été autorisé à nouveau le 9 novembre à la chute du mur de Berlin. [PATRICK HERTZOG / AFP]
Un policer d'Allemagne de l'Est (à droite) et un policier d'Allemagne de l'Ouest (à gauche) échangent des plaisanteries sur la Potzdamer Platz, le 12 novembre 1989.[PATRICK HERTZOG / AFP]
Un couple traverse l'ancienne frontière entre l'Allemagne de l'Ouest et de l'Allemagne de l'Est, à vélo. Derrière, une Trabant, véhicule emblématique de la RDA.[PATRICK HERTZOG / AFP]
Le 22 Décembre 1989, des milliers de personnes se sont rassemblées pour l'ouverture de la porte de Brandenburg. [PATRICK HERTZOG / AFP]
Des embouteillages monstres se sont formés aux abords de la porte de Brandenbourg, ici, le 18 novembre 1989, des milliers d'Allemands de l'Est affluant pour se rendre à l'Ouest. [DERRICK CEYRAC / AFP]
Une femme propose de peindre l'uniforme des policiers qui tentent de la dissuader de peindre sur le mur, le 21 novembre 1989. [PATRICK HERTZOG / AFP]