Nasa

Kepler 452b, la "nouvelle Terre" découverte par la Nasa

Des astronomes ont découvert une exoplanète la plus similaire à la Terre jamais observée qui est potentiellement habitable, un nouveau pas dans la quête pour trouver une sœur jumelle à notre planète dans l'Univers. [NASA / AMES / JPL CALTECH - T.Pyle]
Kepler 452b a un rayon 60% plus grand que celui de la Terre et a de grandes chances d'être rocheuse avec une atmosphère épaisse et une grande quantité d'eau. Elle pourrait connaître aussi une activité volcanique.[NASA / AMES / JPL. CALTECH]
Cette découverte "nous permet de progresser pour savoir combien de planètes habitables pourraient exister" dans notre galaxie, a relevé Joseph Twicken, responsable scientifique de la mission Kepler et chercheur au SETI.[NASA / AMES / JPL. CALTECH /R. HURT]
Kepler 452b se situe à la même distance de son étoile que la Terre du Soleil. Il pourrait être possible d'y trouver de l'eau à l'état liquide, ce qui permettrait l'existence de la vie telle que nous la connaissons, a annoncé la Nasa.[NASA/JPL-Caltech/T. Pyle]
Kepler 452b, est la plus petite des 11 exoplanètes découvertes à ce jour en orbite dans ce que la Nasa appelle la "zone habitable", une zone située autour d'une étoile et dans laquelle la présence d'eau à l'état liquide pourrait exister.
"Nous pouvons considérer Kepler-452b comme une grande cousine plus âgée de la Terre, fournissant ainsi une occasion de comprendre et de réfléchir sur l'environnement en constante évolution de la Terre", a expliqué Jon Jenkins, l'un des responsables de l'analyse des données de Kepler à la Nasa. [NASA]
"C'est une découverte très importante car il s'agit de la première planète observée apparemment rocheuse qui est habitable et est en orbite autour d'une étoile de type solaire", a expliqué Jeff Coughlin, un astronome de l'Institut de recherche d'intelligence extraterrestre (SETI). [NASA / AMES / W. Stenzel]
Kepler, une mission de 600 millions de dollars, a scruté plus de 150.000 étoiles dans la constellation du Cygne après son lancement en 2009.[NASA]