Calendrier

Le calendrier Lavazza 2015 par Steve McCurry

Un avenir meilleur pour l'Afrique. Edward Mukiibi, Vice-président du mouvement international Slow Food et ingénieur en agronomie tropicale. Il met un point d’honneur à défendre l’agriculture durable et la biodiversité.[Steve McCurry]
Ambassadrice de l'huile d'argan. Nadia Fatmi, présidente de la coopérative de femmes Tighanimine (une sentinelle Slow Food), est la gardienne de l’arganier, un arbre apparenté à l’olivier poussant exclusivement sur la côte méridionale du Maroc. On en tire une huile rare aux vertus thérapeutiques exceptionnelles, qui est aussi un excellent condiment.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Conservateur de semences. John Kariuki Mwangi, vice-président de la Fondation Slow Food pour la biodiversité et coordinateur de toutes les opérations au Kenya, veille, du haut de ses 27 ans, sur la courge de Lare, qui prospère dans la région depuis des siècles malgré l’irrégularité des précipitations.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Gardienne des plantations. Asnakech Thomas, caféicultrice en Éthiopie, berceau du café, est la gardienne déterminée et passionnée du café Arabica qu’elle nomme « l’or vert »et considère comme le pilier de son pays. [Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Supplément d'âme. Mayé Ndour, chef et propriétaire d’un restaurant au Sénégal. Elle met à l’honneur les céréales et les produits locaux, afin d’aider ceux qui lui sont proches et d’ajouter à son travail un supplément d’âme.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Une saline version Slow food. Andrew Wanyonyi Sikanga, producteur de sel à Nabuyole, dans l’Ouest du Kenya, est membre du "Nabuyole Self Help Group", association d’entraide qui produit du sel à partir d’une plante aquatique. [Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Nos racines. Un groupe d’Éthiopiennes.Dans la région de Kaffa en Éthiopie, des femmes défendent et préservent le café qui symbolise la richesse de cette terre. C’est dans cette région qu’a poussé spontanément le premier caféier, arbuste tropical qui s’est développé à travers le monde.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Le safran de la liberté. Mhamd Id Taleb. Président de la coopérative agricole du safran et de la Sentinelle Slow Food à Taliouine, un village du Sud-Est du Maroc, il doit sa liberté à la culture du safran. [Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Chef de clan. Roba Bulga Jilo, éhiopien militant de la cause alimentaire est membre de la tribu Karrayyu, des éleveurs nomades avec lesquels il a fondé une Sentinelle Slow Food ayant pour mission la sauvegarde du lait de chamelle, produit symbolique en Ethiopie. [Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
Les femmes de Fadiouth. Anna Ndiaye Présidente de la Fédération Gie Mbel Saac sur l’île de Fadiouth au Sénégal, elle se bat pour défendre la qualité du couscous salé de mil (Sentinelle Slow Food) et d’autres aliments sains.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
La Voix de l'enfance. Père Peter Kilasara Missionnaire tanzanien de la Congrégation du Saint-Esprit, il a travaillé dans différents pays et s’investit aujourd’hui activement à la tête de l’association Kirua Children en Tanzanie.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]
L'avenir entre nos mains. Les enfants de l’école du Père Peter incarnent les Défenseurs de la Terre de demain. En Tanzanie, dans l’école du Père Peter à Kirua, les enfants deviennent les symboles et les porte-parole d’un avenir possible. C’est ici que grandissent les Défenseurs de la Terre de demain.[Steve McCurry / Calendrier Lavazza 2015]