catastrophe naturelle

Le dévastateur cyclone Pam

Pam, un très violent cyclone tropical, a frappé l'archipel de Vanuatu, dans le Pacifique sud ce vendrei 13 mars. [UNICEF Pacific / AFP]
Le cyclone a traversé la principale île de l'archipel, où habitent plus de 65.000 personnes, et un groupe d'îles situées plus au sud et qui comptent 33.000 habitants.[UNICEF Pacific / AFP]
Selon des informations encore partielles il pourrait avoir causé d'énormes destructions et des dizaines de morts.[UNICEF Pacific / AFP]
D'après un communiqué de l'Unicef, ce cyclone pourrait être "l'un des pires de l'histoire du Pacifique".[UNICEF Pacific / AFP]
Pam a frappé directement le Vanuatu dans la nuit de vendredi à samedi avec des vents atteignant 330 kilomètres/heure.[UNICEF Pacific / AFP]
Il y a "potentiellement un nombre important de victimes, mais nous ne savons pas encore" quelle est l'ampleur du bilan, a déclaré à l'AFP Sune Gudnitz, chef du bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans le Pacifique.[UNICEF Pacific / AFP]
"Les maisons sont détruites, les arbres sont au sol, les rues sont bloquées et les gens errent dans les rues à la recherche de secours", constate depuis la capitale du Vanuatu, Port Vila, Tom Skirrow, de l'organisation humanitaire Save The Children. [UNICEF Pacific / AFP]
Le passage de Pam a été "quinze à trente minutes de terreur absolue pour tous ceux qui vivent dans ce pays", a déclaré Alice Clements, de l'Unicef,à Radio New Zealand. [UNICEF Pacific / AFP]