Voiture

Le top des voitures citadines

Peugeot 108, à partir de 10 250 €. Chic citadine, un modèle de légèreté, elle est idéale pour les petits trajets du quotidien. En ville, elle consomme ­relativement peu (4,5 l/100 km), mais peut aussi s’attaquer à de plus grands trajets. La gamme monte en raffinement avec les éditions Allure, qui incluent les derniers accessoires techno­logiques, comme la TOP ! et son toit ouvrant façon ­cabriolet. Le petit «plus» du modèle, c’est la ­variété de combinaisons possibles pour ­personnaliser ­l’extérieur et l’intérieur, en variant teintes et ambiances. Elle s’adapte ainsi aux envies de son propriétaire.[© PEUGEOT]
Clio Initiale Paris, Renault, à partir de 21 700 €. C’est une nouvelle Clio plus haut de gamme. La ligne Initiale Paris confère à la célèbre citadine une allure par­ticulièrement chic : elle se démarque grâce à un bouclier aux finitions chromées. A l’intérieur de chaque phare, on ­retrouve la signature Initiale Paris. Avec l’option toit en verre fixe, la ­luminosité devient optimale et ajoute au confort.[© RENAULT]
i3, BMW, à partir de 27 990 € (bonus écologique déduit). Ses roues surdimensionnées, ses lignes carrées et ses touches bleues donnent à la BMW i3 un air de petit 4x4 du futur. A l’intérieur, la batterie intégrée sous le plancher donne une impression d’espace. L’habitacle est conçu avec des matières naturelles ou recyclées, et dispose de tout le luxe auquel la marque allemande a habitué ses clients. La i3 procure aux passagers une assise confortable et surélevée, idéale pour la conduite urbaine. De plus, la voiture bénéficie – en option – d’un système de prolongation d’autonomie. [© BMW]
Mini Cooper, à partir de 17 250 €. Elle est reconnaissable à sa silhouette vintage. Son modèle trois portes en a fait une exception dans les gammes de citadines qui ont toutes leur déclinaison cinq portes. Mais c’est désormais le cas chez Mini, dont la Cooper existe aussi en version rallongée, un modèle à part qui ne change pas cette sensation d’être au volant d’un minikart taillé pour la ville. Distinguée et sportive, elle conserve son image de marque historique, maniable à souhait tout en garantissant une tenue de route solide sur les grands axes.[© Mini]
Toyota Yaris 2, à partir de 13 600 €. Grâce à son gabarit très compact et à sa grande maniabilité, la Toyota Yaris se faufile et se gare facilement. Elle arbore dans sa nouvelle version des courbes plus marquées. Sa face avant très originale affiche une grande bouche d’aération. Côté conduite, elle profite d’une assistance électrique de direction très agréable. La petite citadine a été conçue pour la ville mais elle s’adapte aussi à la route grâce à d’excellents moteurs. Très dynamique, la Toyota Yaris allie la sportivité et le confort pour le plus grand plaisir de ses quatre passagers. [© Toyota]
Dacia Sandero, à partir de 7 990 €. Il y en a pour tous les goûts. En entrée de gamme, la Sandero se fait toute ­petite – en version cinq portes, ça reste une grande citadine – et fonctionnelle. Sobre, confortable et classique. Au fil des modèles, elle s’élargit et tend vers le véhicule ­familial, jusqu’au large Stepway, aux allures de 4x4, mais encore taillé pour la ville. Plus large que ses consœurs, elle joue sur un habitacle plus spacieux et une conduite aussi agréable hors de la ville, qui ferait oublier qu’elle est avant tout une citadine.[© Dancia]
Fiat Panda, à partir de 9 990 €. C’est une petite citadine aux formes cubiques, parfaite pour la circulation urbaine. Mais la Fiat Panda est aussi une voiture maligne, dans laquelle se cachent de nombreux rangements. L’intérieur est étonnamment spacieux, quatre à cinq passagers peuvent voyager confortablement. Ce grand habitacle est de plus totalement modulable. Les sièges arrière et le siège avant passager peuvent être rabattus, offrant un très grand espace de rangement. Des qualités qui font d’elle un miniutilitaire. [© Fiat]
Mii, Seat, à partir de 9 640 €. En version trois portes, la Mii se la joue tout petit format. Compacte, souple et confortable, elle est surtout idéale pour se faufiler et assurer des manœuvres compliquées en centre-ville. Intérieur sobre, la rigidité des sièges évoque l’intérieur d’une Twingo, personnalisable à l’envi, à l’achat. Côté déco, une série spéciale codesignée par Mango rappelle que la Mii s’adresse notamment à un public ­féminin, à la recherche d’une voiture de poche, facile à ranger en ville.[© Seat]
Ford Fiesta, à partir de 8 990 €. Cela fait plus de quarante ans que Ford réinvente la Fiesta. Aujourd’hui, elle est à la pointe de la technologie, équipée de multiples accessoires sur les derniers modèles. Il y a le système KeyFree, qui ouvre et verrouille les portes sans sortir la clé de son sac, le démarrage sans contact, une ­caméra de recul ou encore le système Stop & Go, qui coupe le moteur sur les arrêts courts (feux rouges par exemple) pour économiser du carburant. La version EcoBoost de certains modèles renforce cette tendance écolo, avec une consommation très basse, pour une conduite pourtant presque sportive.[© Ford]
iOn, Peugeot, à partir de 14 990 € (bonus écologique déduit). Avec son gabarit réduit, la Peugeot iOn s’insère partout : elle est faite pour la ville. La petite citadine est simple et discrète avec des lignes très épurées, mais son très grand pare-brise lui donne aussi un look original. Un ordinateur de bord, le verrouillage centralisé télécommandé, des lève-vitres électriques avant et arrière, des feux diurnes, deux porte-­gobelets rétractables, et une prise 12 V : le confort est complet. La Peugeot iOn peut accueillir quatre personnes, et possède un petit coffre. Mais elle est également modulable. En quelques manipulations, les sièges ­arrière peuvent être retirés pour laisser place à un grand volume de chargement. [© Peugeot]
Bluecar, Bolloré, à partir de 12 000 € (bonus écologique déduit). Autolib’ à Paris, Bluely à Lyon, BlueCub à Bordeaux, la Bluecar sillonne les rues des grandes villes de France. Pour sa version destinée au grand public, elle s’est habillée de bleu marine. Cette petite voiture, dotée d’une autonomie de 250 kilomètres, a été conçue pour être avant tout pratique. Quatre personnes peuvent y voyager, elle possède un coffre de taille standard et un écran tactile avec un GPS intégré, ainsi qu’un indicateur de batterie. La Bluecar a le double avantage de pouvoir se recharger dans les bornes Autolib’ et d’être la citadine électrique la moins chère du marché.[© Le Meur - Lenormand - DPPI/BLUECAR]