Crash

Les crashs aériens les plus meurtriers en France

346 morts en 1974. Un avion de la Turkish Airlines s'écrase dans la forêt d'Ermenonville (Oise) le 3 mars 1974 suite à la dépressurisation de l'appareil. Il s'agit de la pire catastrophe aérienne jamais arrivée sur le sol français.
180 morts en 1981. Le 1er décembre 1981, un vol de la compagnie yougoslave Inex Adria s'écrase contre le mont San Pietro (Corse-du-Sud). [Eduard Marmet / CC]
130 morts en 1962. Peu après son décollage d'Orly, le Boeing 707 d'Air France s'écrase le 3 juin 1962. 2 personnes survivent au crash. [AFP]
123 morts en 1973. Le 11 juillet 1973, un incendie dans la cabine force le Boeing 707 à atterrir d'urgence dans un champ de Saulx-les-Chartreux (Essonne). 11 personnes seulement survivent au crash. [AFP]
117 morts en 1966. Le 24 janvier 1966, un Boeing 707 de la compagnie Air India s'écrase sur le massif du Mont Blanc. [Ralf Manteufel / CC]
113 morts en 1962. Un Boeing 707 s'écrase lors de son arrivée à Point-à-Pitre (Guadeloupe) le 22 juin 1962.
113 morts en 2000. Le 25 juillet 2000, un Concorde d'Air France s'écrase sur un hôtel de Gonesse (Val d'Oise), peu après avoir décollé. Les 109 personnes à bord ainsi que quatre personnes au sol périssent.
87 morts en 1992. Un Airbus A320 d'Air Inter assurant la liaison Lyon-Strasbourg s'écrase sur le mont Sainte-Odile (Bas-Rhin), près de Strasbourg, le 20 janvier 1992. On note 9 survivants.