© Denis Sutton / RATP
Transports en commun

L'histoire haute en couleur du métro parisien

Au tout début du métro parisien, en 1900, les rames étaient exclusivement en bois. [© RATP - Reproduction]
Ces trains MM1 Westinghouse ont été en service entre 1900 et 1931. [© RATP / Bruno Marguerite]
Les premières rames en métal ont commencé à circuler à partir de 1908, jusqu'à 1983. Elles étaient alors vertes, bleues, jaunes ou rouges. [© RATP / Bruno Marguerite]
L'intérieur de l'une de ces rames Sprague-Thomson, classées monument historique. [© RATP / Bruno Marguerite]
Quand ce métro MP 59, monté sur pneus, circulait en 1969, les trains de la RATP arboraient une livrée bleue claire. [© RATP / ND]
A l'époque, les trains comprenaient encore des wagons première classe, repérables grâce à leur couleur plus claire. [© RATP / ND]
Un train MF 67, en 1973. [© RATP / DR]
Comme le montre cette rame MP 59 rénovée, en 1990, le bleu est devenu plus sombre. [© RATP / Bruno Marguerite]
Le matériel de la RATP a ensuite arboré un vert jade, comme sur ces métros MF77 (à gauche) et MF88 (à droite), en 1998. [© RATP / Didier Dupuy]
Le premier train MF77 rénové, avec la nouvelle couleur bleue d'IDF Mobilités (unifiée entre la RATP et la SNCF), le 11 décembre 2018. [© RATP / Bruno Marguerite]
L'intérieur d'une rame MF77 rénovée. [© RATP / Bruno Marguerite]