Pâques

Pâques : les 10 plus belles créations au chocolat

A la Manufacture d'Alain Ducasse, les poissons prennent des formes géométriques et biseautées. Ce «petit avril» est proposé au chocolat au lait ou noir afin de satisfaire aussi bien les enfants que les adultes. Il est emballé dans une épuisette fabriquée à partir de papier cristal. 5 euros.[© Pierre Monetta]
Coco le Lapin de la maison Hugo & Victor sera l'une des stars des jardins et des tables cette année. Accompagné de ses copains aux grandes oreilles et décliné en chocolat noir ou au lait, il dissimule des fritures et des petits œufs pralinés. 35 euros.[© DR]
Pour sa nouvelle collection, Yann Couvreur s'inspire de son animal totem : le renard. «Libre et sauvage. Et rouquin comme (moi)», précise le pâtissier. Des renardeaux fourrés au praliné noisette et roses des sables chocolatées à déguster seul ou en famille. 45 euros.[© DR]
Christophe Adam de L'Eclair de génie les appelle «Mon chou», «Mon chaton», «Ma choupette» ou encore «Mon amour»... et pourtant, il s'agit de bons gros canards au chocolat. A noter que les yeux de ces oiseaux aquatiques peuvent être personnalisés. 9 euros. [© DR]
Pour percer le mystère des ces gros œufs à serrures signés Pierre Marcolini, les gourmands devront tout simplement les casser... et les manger en un temps record. Il se murmure que certains pourraient contenir des pralinés ou des caramels... A partir de 45 euros.[© DR]
Chez Dalloyau, on endosse le costume de super-héros pour Pâques. Les chefs ont en effet imaginé une collection de Z'œufs masqués avec, bien entendu, une grosse dose de cacao. Au menu, praliné amandes-noisettes ou aux graines de tournesol, éclats de craquelin ou encore ganache au caramel fleur de sel. 15,50 euros. [© DR]
On craque pour ce banc de poissons de La Maison du Chocolat. Nicolas Cloiseau, meilleur ouvrier de France chocolatier, n’a en tout cas pas bullé en créant ces cinq spécimens (clown, rouge, chat, scie, pané) et leurs exquises nageoires. Au menu : chocolat, praliné aux aman­des, noix de coco râpée ou biscuits caramélisés. 29 euros. [© DR]
Ils répondent aux doux noms de Léa, Jules, Lili, Félix, Elsa et Arthur. Accompagnés de grands frères (format XXL), ces petits lapins de Ladurée aux grands yeux attendrissants – qui rappellent les personnages de dessins animés japonais – dissimulent des fritures maison au chocolat noir. 9 euros.[© DR]
Guy Krenzer, directeur de la création et des ateliers de fabrication de Lenôtre, et Marc Sibold, chef chocolatier de la maison, donnent vie à de mignonnes petites tortues marines. Les bambins devront choisir entre Calice la nageuse, Chléa la plongeuse et Chrush le surfeur... ou prendre les trois, sous condition d'avoir assez d'argent de poche. 52 ou 195 euros l'ensemble.[© DR]
Outre des poules, le chef pâtissier Patrick Roger a eu envie de réaliser des œufs taillés et sculptés en chocolat noir. Des créations qui ressemblent à de véritables œuvres d'art que l'on aimerait conserver dans son salon. Mais on ne résiste pas à l'appel de cette collection gourmande «L'avis des grands papes». A partir de 35 euros. [© DR]