Lampedusa

Une décennie de drames à Lampedusa

Près de 400 migrants libyens ont disparu dans le naufrage d'une embarcation de fortune dimanche 12 avril en Méditerranée, au large de la Sicile. Depuis 10 jours, les traversées entre la Libye et l'Italie sont facilitées par des conditions météo favorables.[GUARDIA COSTIERA / AFP]
Depuis les années 90, c'est Lampedusa, petit îlot italien de 20 km² situé à 130 km des côtes nord-africaines et 230 de la Sicile attire des flots de migrants à bord d'embarcation de fortune. [STR / AFP]
Entre 2003 et 2008, l'arrivée de migrants a été exponentielle passant de 8.000 à 36.000. Une baisse importante est seulement intervenue en 2009 et 2010, après la signature d'un traité entre le gouvernement italien et la Libye. Chaque année entre 1.500 à 2.000 migrants meurent en mer, sans compter les disparus.[OFF / AFP]
En 2007, l'affaire Zenzeri et Bayoudh donne un coup de projecteur au phénomène. Deux capitaines de pêche partis au secours de boat people en détresse sont accusés d'aide à l'entrée irrégulière sur le territoire. La justice italienne leur reconnaîtra finalement qu'ils ont porté assistance à des personnes en danger.[AFP PHOTO / MAURICIO ESSE]
En 2009 Silvio Berlusconi bloque les flux de migrants de Lampedusa vers le continent européen pour leur donner plus de visibilité. L'île devient le symbole des problèmes migratoires de l'Union européenne.[MAURO SEMINARA / AFP]
Lors du seul mois de février 2011, près de 6.000 Tunisiens arrivent à Lampedusa, profitant du relâchement de la surveillance de la Tunisie après le "Printemps Arabe". Silvio Berlusconi promet l'évacuation de l'île aux 5.000 habitants. [ALBERTO PIZZOLI / AFP]
Le 19 juin 2011, Angelina Jolie, ambassadrice du HCR part à la rencontre des migrants et rend hommage aux personnes disparues 15 jours plus tôt. Entre 200 et 270 migrants originaires d'Afrique subsaharienne avaient fait naufrage au large des côtes tunisiennes. Ils avaient embarqué à bord d'un chalutier surchargé. Quelque 600 autres sont secourus.[STR / AFP]
Le 11 juillet 2012, plus de 50 migrants, en majorité venus d'Erythrée, meurent de déshydratation en Méditerranée en tentant de se rendre de Libye en Italie. Deux mois plus tard, le naufrage au large de Lampedusa d'une embarcation transportant plus de cent migrants clandestins tunisiens fait au moins 45 morts.[Filippo Monteforte / AFP/Archives]
Le 5 novembre 2012, la police italienne annonce avoir intercepté un bateau avec 171 immigrés clandestins à son bord devant les côtes calabraises. C'est par défaut que la plupart des candidats à l'émigration se retrouvent à Lampedusa. Leur objectif généralement est d'atteindre la Sicile où les plages sont moins protégées.[AFP/Archives]
Le 8 juillet 2013, le pape François se rend en visite à Lampedusa et fustige "l'indifférence" du monde face à la mort de centaines de migrants venus d'Afrique qui tentent de traverser la Méditerranée en quête d'"une vie meilleure".[Filippo Monteforte / AFP/Archives]
Le 3 octobre 2013, au moins 130 personnes sont mortes et environ 160 sont portées disparues après le naufrage d'un bateau transportant des migrants au large de Lampedusa. Au cours des six premiers mois de 2013, près de 7 913 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes, soit le double de l'année précédente pendant la même période. Près de la moitié est arrivée à Lampedusa : 3 648 personnes, soit trois fois plus qu'en 2012.[Nino Randazzo / Agence de santé de Palerme/AFP]]