D’où vient la tradition du sapin de Noël ?

C'est au XIXe siècle que l’arbre de Noël s'est généralisé partout en France.[CC / Clayton Shonkwiler / Flickr]

Difficile d’envisager un Noël sans sapin. La tradition consistant à décorer un arbre en décembre remonte au bas Moyen Age. Il résulterait de la fusion des rites païens et de la religion chrétienne.

Les Celtes associaient ce résineux au renouveau et à l’enfantement. Le missionnaire irlandais saint Colomban, venu en France à cette époque, avait alors réuni des habitants de l’Austrasie (un ancien royaume franc couvrant notamment l’est de la France et l’Allemagne), autour d’un sapin très vieux et sacré. L’arbre avait alors été décoré pendant que le religieux racontait la naissance du Christ.

Plus tard, le conifère est entré dans les foyers, en Alsace, décoré de pommes, de friandises et de bougies. La femme de Louis XV, la Polonaise Marie Leszczynska, a ensuite introduit pour la première fois la tradition à Versailles au XVIIIe siècle. Mais il a fallu attendre le XIXe siècle pour que l’arbre de Noël se généralise partout en France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles