Jessica Chastain se bat pour l'égalité des salaires entre hommes et femmes

Jessica Chastain est déterminée à faire grimper le pouvoir des femmes à Hollywood Jessica Chastain est déterminée à faire grimper le pouvoir des femmes à Hollywood[Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

L'actrice Jessica Chastain tape du poing sur la table concernant les inégalités salariales à Hollywood dans une interview accordée à Variety.

Dans la capitale du cinéma comme ailleurs, l’égalité salariale entre les hommes et les femmes est encore loin d’être une réalité… Discrètes jusqu’alors, de plus en plus d’actrices osent revendiquer haut et fort leur dû. La dernière en date est Jessica Chastain. La star de «Tree of Life», qui fera cette année partie du jury au Festival de Cannes, s’avère déterminée à ne plus faire aucune concession et son message est très clair :

«Je ne prends plus de rôle où je suis payée un quart de ce que touche mon partenaire masculin. Je n'accepte plus cela dans ma vie».

Selon les propos rapportés par Variety et relayés par Allocine, l’actrice explique qu’auparavant les producteurs l’approchaient avec un projet de film et une offre. «Ils ne me laissaient pas conclure l'affaire tant qu'ils n'avaient pas engagé l'acteur masculin. Ils voulaient attendre de voir ce qu'il leur restait, même si c'était moi la première sur le coup».

Une méthode qu'elle refuse catégoriquement aujourd'hui. «J'ai arrêté de faire ça. Maintenant... je dis ‘au revoir’… Ne déterminez pas la valeur de mon travail sur ce qu'il reste. Ce que je fais désormais, c'est de toujours demander à avoir l'égalité de salaire quand je suis engagée sur un film. Je demande combien ils m'offrent par rapport au rôle masculin. ».

Pour Jessica Chastain peu importe combien elle touchera, tant que ce n'est pas moins que ses homologues. « Je m'en fiche de combien je suis payée; je suis dans une industrie où l'on est surpayé pour le travail que l'on fait. Mais je ne veux pas être sur un plateau où je fais le même travail que quelqu'un d'autre et qu'il reçoive cinq fois ce que je touche ».

Une exigence légitime qui lui a pourtant déjà coûté un rôle. «Récemment j'ai refusé un projet énorme» révèle-t-elle. «Pour moi, il ne s'agissait pas d'argent mais d'un écart salarial vieux jeu. J'ai refusé et ils ne sont pas revenus. Je me souviens qu'après coup, je me suis dit ‘Qu'est-ce que j'ai fait ? Peut-être que c'était une erreur.’ Mais ce n'en était pas une, parce que tout le système des studios a entendu ce que j'ai fait. Ce que vous faites créé une réputation : n'amener pas Jessica sur un projet où elle ne sera pas payée de manière équitable par rapport à l'acteur. Même si j'ai perdu ce film, j'ai créé une limite, j'ai dessiné une ligne dans le sable».

Un acte militant d'importance pour l’actrice qui n'en est pas à ses premières prises de position en faveur des femmes, elle qui a fondé l’année dernière une société de production destinée à financer et promouvoir des films qui changent l’image des femmes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles