Pourquoi dit-on «rire comme une baleine» ?

Contre toute attente, l'expression fait référence aux tiges métalliques des parapluies. Contre toute attente, l'expression fait référence aux tiges métalliques des parapluies.[© Superstock/Sipa]

Lorsqu’une personne s’esclaffe, on peut dire qu’elle «rit comme une baleine».

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette expression ne vient pas de la comparaison entre la bouche grande ouverte de quelqu’un qui rit, et celle, immense, de l’animal marin.

Elle fait en réalité référence à un objet du quotidien : le parapluie. Et plus précisément aux fines tiges métalliques, nommées les «baleines», qui maintiennent sa toile.

Si elles portent ce nom, c’est qu’à l’origine, ces baguettes étaient fabriquées en fanons, l’équivalent des dents pour ce cétacé. Quand une personne ouvre son parapluie pour se protéger en cas d’intempéries, ces fameuses «baleines» se courbent et prennent la forme d’une bouche souriante.

En s’appuyant sur cette image, l’expression a vu le jour dans le courant du XIXe siècle et s’est répandue depuis dans le langage courant.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles