Eurovision : le Portugal exulte après le triomphe de son chanteur

Avant même que la compétition ne se termine, le chanteur brésilien Caetano Veloso avait jugé que Salvador Sobral méritait de gagner.[SERGEI SUPINSKY / AFP]

Le crooner portugais Salvador Sobral a offert samedi un premier sacre à l'Eurovision.

"Quand nous sommes très bons, nous sommes les meilleurs parmi les meilleurs. Félicitations à Salvador Sobral", a écrit le président de la République Marcelo Rebelo de Sousa, dans un message adressé au vocaliste de 27 ans. La Française Alma, 28 ans, a terminé à la 12e place avec sa chanson "Requiem".

"Une page d'histoire a été écrite en portugais ce soir à l'Eurovision. Bravo Salvador! Bravo le Portugal!", s'est félicité le Premier ministre Antonio Costa sur son compte Twitter.

Une chanson en portugais

Salvador Sobral, qui souffre d'une insuffisance cardiaque et attend une greffe, a remporté le concours avec le morceau mélancolique au style jazzy appelé "Amar Pelos Dois" (aimer pour deux) qu'il a chanté dans sa propre langue, fait plutôt rare à l'Eurovision.

Même l'équipe de football du Benfica Lisbonne a pris le soin de féliciter Salvador Sobral et de diffuser son morceau à l'aide de gigantesques haut-parleurs alors que ses fans fêtaient encore dans les rues de la capitale le titre de champion du Portugal remporté quelques heures auparavant. "Et nous ne sommes pas les seuls vainqueurs de la soirée...! Bravo Salvador Sobral!", a réagi le club.

La victoire du jeune crooner a également été saluée bien au-delà des frontières de son pays. Déjà séduits par la performance tout en sobriété du candidat portugais, les internautes ont laissé exploser leur joie au moment de son triomphe.

Félicité dans le monde entier

Sous le hashtag #Salvador ou #Salvadorable des centaines de Portugais et de fans du monde entier étaient comblés, honorant un "artiste qui chante vrai", une "révélation de la musique" ou "un jeune homme plein de simplicité et de talent".

Avant même que la compétition ne se termine, le chanteur brésilien Caetano Veloso avait jugé que Salvador Sobral méritait de gagner "car il est beaucoup trop bon".

L'écrivaine britannique J.K Rowling, auteure de la célèbre saga Harry Potter, a laissé éclater sa joie sur Twitter en lâchant un "Yay Portugal" après la victoire de son candidat favori.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles