Najat Vallaud-Belkacem écrit des chansons «à la façon d'un Vianney»

Najat Vallaud-Belkacem écrit des textes « à la façon d'un Calogero ou d'un Vianney aujourd'hui ».[BERTRAND GUAY / AFP]

De Brassens à Vianney, en pensant par Goldman, l'ex-ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, dévoile sa passion pour la variété française. 

«Je ne pourrais pas vivre sans musique. C'est ce qui me permet de lâcher prise», avoue Najat Vallaud-Belkacem, au Parisien Magazine, dans une interview publiée le 25 mai.

Avant de poursuivre la confidence : «Quand j'étais adolescente, au moment de me coucher, je mettais une cassette dans mon Walkman et je m'imaginais sur scène en train de chanter !» Georges Brassens, Michel Berger ou encore Lara Fabian sont autant d'interprètes qui ont forgé son goût pour la musique. 

Goldman, «idole absolue»

En revanche, l'«idole absolue» de la candidate à la députation de Villeurbanne (Rhône), n'est autre que Jean-Jacques Goldman.

Mais Najat Vallaud Belkacem ne se limite pas aux chansons de ses idoles. Elle écrit aussi ses propres textes «depuis toute petite», un véritable «exutoire» pour elle. «J'écris en alexandrins, souvent. Je parle de faits de société, à la façon d'un Calogero ou d'un Vianney aujourd'hui», précise-t-elle. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles