Cannes : quand sortiront les films primés ?

Joaquin Phoenix, après avoir remporté le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans «You were never really here», de Lynne Ramsay. [Anne-Christine POUJOULAT / AFP]

La 70e édition du Festival de Cannes s'est achevée dimanche 28 mai, dévoilant son palmarès. Le jury, présidé par Pedro Almodovar, a récompensé les lauréats lors d'une cérémonie de clôture présentée par Monica Bellucci.

Diane Kruger, Sofia Coppola ou encore Joaquin Phoenix ont fait partie des heureux gagnants. Mais les films présentés n'ont pour l'instant été vus que par une poignée de journalistes et de festivaliers. Quand sortiront-ils en salles ?

Palme d'Or : The Square, de Ruben Östlund

Le suédois Ruben Östlund était pour la première fois en compétition pour sa comédie dramatique, qui suit Christian, un conservateur de l'X-Royal Museum en Suède, dans sa préparation sur une exposition sur la tolérance et la solidarité.

Pour l'instant, aucune date de sortie officielle n'a été dévoilée.

Caméra d'or : Jeune femme, de Léonor Serraille

Cette comédie française, sur une trentenaire parisienne, a valu à sa réalisatrice le prix du meilleur premier film. Elle succède à une autre réalisatrice française, Houda Benyamina, qui avait remporté le prix pour son film «Divines».

«Jeune Femme» sortira en salle en septembre 2017.

Prix du Jury : Loveless (Faute d'amour) d'Andrey Zvyagintsev

Ce drame russe raconte l'histoire de Boris et Genia. En plein divorce, ils négligent leur fils de 12 ans, Aliocha, jusqu'à ce que ce dernier disparaisse.

«Loveless (Faute d'amour)» sortira en salle le 20 septembre 2017.

Grand Prix du Jury : 120 battements par minutes, de Robin Campillo

Le Français Robin Campillo, qui avait déjà reçu un César en 2009 pour son travail sur le scénario d'«Entre les murs», a présenté son premier film en compétition. «120 battements par minute» retrace le parcours du mouvement Act Up-Paris, association militante de la lutte contre le sida.

Ce drame de 2h20 sortira en salle le 23 août 2017.

Prix du scénario : Mise à mort du cerf sacré, de Yorgos Lanthimos

Le grec Yorgos Lanthimos était de retour à Cannes avec un neuvième film en compétition, «Mise à mort du cerf sacré». Il avait déjà remporté, il y a deux ans, le Prix du Jury pour «The Lobster».

Cette fois-ci, entouré d'un superbe casting (Nicole Kidman, Colin Farrell), Lanthimos offre un thriller psychologique, dont la sortie est prévue le 1er novembre 2017.

Prix du scénario : You were never really here, de Lynne Ramsay

Cette année, le jury a décidé de décerner le Prix du scénario à deux réalisateurs, dont Lynne Ramsay («We Need To Talk About Kevin»). Dans ce film d'une heure et demie, Joaquin Phoenix, un vétéran de guerre, cherche à sauver une jeune fille d'un réseau de trafic sexuel. Son jeu lui a valu le prix d'interprétation masculine.

Tout comme «The Square», aucune date de sortie officielle n'a été communiquée.

Prix de la mise en scène : «Les Proies», de Sofia Coppola

Le Prix de la mise en scène est revenu au thriller de Sofia Coppola, «Les Proies», qui réunit Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Colin Farrell et Elle Fanning. Il s'agit d'une adaptation du roman «A Painted Devil» de Thomas P. Cullinan, qui avait déjà été transformé en long-métrage en 1971, par Don Siegel.

Ce thriller relate l'histoire d'un pensionnat de jeunes filles en Virginie, lors de la guerre de Sécession, et du bouleversement que va provoquer l'arrivée d'un soldat gravement blessé.

«Les Proies» sortira le 23 août 2017.

Prix d'interprétation féminine : Diane Kruger dans «In The Fade»

«In The Fade», de l'Allemand Fatih Akin, raconte l'histoire d'une jeune femme, Katja, qui perd son mari et son fils lors d'une explosion. Le film se découpe en trois parties : le deuil, l'enquête, et la vengeance.

La sortie de «In The Fade» n'est pas encore connue.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles