Pourquoi parle-t-on de «rencontre du troisième type» ?

Cette expression provient d'un classement utilisé par les observateurs d'ovni.[©REX FEATURES/SIPA]

Le film de Steven Spielberg Rencontre du troisième type, sorti en 1978, a popularisé le concept. Il a pour origine une méthode créée six ans plus tôt, visant à classifier les observations d’ovnis.

C’est l’astronome américain Josef Allen Hynek qui l’a mise au point, après avoir travaillé sur le sujet pendant deux décennies pour l’US Air Force. Ce «système de classification de Hynek» comporte, entre autres, trois degrés de contacts rapprochés avec la vie extraterrestre. 

Il y a tout d’abord la «rencontre du premier type», qui correspond à l’observation d’un objet volant non identifié à moins de 150 mètres de distance. Le suivant, la «rencontre du deu­xième type», signifie que des traces du passage de l’appareil sont visibles, comme des arbres déracinés ou de l’herbe brûlée. 

Enfin, la «rencontre du troisième type» correspond à un contact direct avec les occupants de l’engin spatial.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles