Pourquoi dit-on «un miroir aux alouettes» ?

Dans la bibliothèque de l'Institut de France.[ARCHIVES AFP]

Lorsqu’un piège ou un mensonge permet de duper une personne afin d’obtenir quelque chose d’elle, on peut qualifier ce dispositif de «miroir aux alouettes».

Cette expression imagée est née dans la seconde moitié du XXe siècle, souvent pour décrire les techniques mises au point par les escrocs et les bonimenteurs. Elle puise ses origines dans la chasse aux alouettes.

Afin de capturer ou de tuer ces petits passereaux, les chasseurs utilisaient un bout de bois taillé en forme d’arc où de multiples petits miroirs étaient incrustés. Ils le plantaient ensuite dans le sol et le faisaient pivoter à l’aide d’une ficelle.

Les reflets ainsi produits avaient pour effet d’attirer cette espèce, ainsi que d’autres oiseaux. Le leurre était parfois accompagné de filets pour les prendre vivants.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles