Pourquoi le steak tartare porte-t-il ce nom ?

Le plat tire son origine de la peuplade des Tatars.[© S. Forster/REX/SIPA]

Plat incontournable des brasseries, le steak tartare tient son nom d’un peuple nomade du Moyen Age originaire d’Asie centrale : les Tatars (aussi appelés Tartares).

Cette recette de viande crue trouve son origine dans une pratique de ces tribus des steppes, qui avaient pour habitude de se déplacer à cheval. Pour se nourrir lors de leurs voyages, les Tartares découpaient une pièce de viande, la salaient puis la plaçaient sous leur selle afin de l’attendrir et évacuer le trop-plein de sang. Ensuite, à l’heure du repas, ils récupéraient le morceau, retiraient le sel, le hachaient et le consommaient sans le cuire.

 

La recette a depuis évolué, lors de son introduction en Europe occidentale, avec l’ajout de jaune d’œuf, de câpres, d’oignons… et le respect de standards de fraîcheur radicalement différents.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles