Pourquoi parle-t-on de «briscard» ?

Les soldats qui arboraient plusieurs «brisques» sur leur uniforme étaient ceux qui avaient déjà servi de longues ­années dans l'armée. Les soldats qui arboraient plusieurs «brisques» sur leur uniforme étaient ceux qui avaient déjà servi de longues ­années dans l'armée.[© Xavier Vila / SIPA]

Un individu très expérimenté au sein d’une équipe est parfois appelé un «briscard».

Un terme né au XIXe siècle, dans l’armée napoléonienne. Chaque fois qu’ils prenaient part à une nouvelle campagne, les combattants obtenaient un galon.

Cette décoration était ­surnommée «brisque», en référence au jeu de cartes du même nom, ­auquel s’adonnaient souvent les ­soldats entre les combats.

Sorte de ­belote, il se jouait avec des atouts, eux-mêmes appelés «brisques». Les ­militaires avaient alors repris ce terme pour désigner les galons de celui qui représentait un «atout» pour la troupe.

Ainsi, les hommes qui arboraient plusieurs «brisques» sur leur uniforme étaient ceux qui avaient déjà servi de longues ­années sous les ordres de l’Empereur, et étaient appelés «briscards».

L’expres­sion est restée, quittant peu à peu le domaine militaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles