Pourquoi dit-on «avoir de la veine» ?

Cette expression a vu le jour au XVIe siècle, issue du domaine minier. Cette expression a vu le jour au XVIe siècle, issue du domaine minier.[© ANSOTTE/ISOPIX/SIPA]

Quand une personne est chanceuse, on peut dire qu’elle «a de la veine».

Une expression qui a vu le jour dans le courant du XVIe siècle, et qui provient du domaine minier. Lorsque les prospecteurs mettaient au jour, au cours de leurs recherches, un filon d’or, de diamant ou encore d’argent, ils parlaient alors d’une bonne «veine».

En effet, les métaux et minéraux précieux sont généralement concentrés au cœur de la roche, dans des zones étroites et étirées, ce qui est particulièrement visible dans le marbre.

Une structure naturelle comparable à celle des veines qui se trouvent dans l’ensemble du corps humain. Le mineur «veinard» allait très probablement faire fortune, et était donc considéré comme chanceux par ses pairs.

Cette appellation et son sens se sont élargis, petit à petit, à tous les domaines.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles