Pourquoi dit-on «pas piqué des hannetons» ?

Les hannetons sont de petits insectes, bien connus des agriculteurs car ils dévorent les céréales Les hannetons sont de petits insectes, bien connus des agriculteurs car ils dévorent les céréales[© JACQUES DEMARTHON / AFP]

On peut dire d’une situation qui sort de l’ordinaire et qui n’est pas édulcorée, qu’elle n’est «pas piquée des hannetons».

Cette expression est apparue au début du XIXe siècle et tire son origine du monde paysan. Le hanneton est en effet un insecte bien connu des agriculteurs, qui a l’habitude de faire des ravages dans les exploitations, en s’attaquant tout particulièrement aux céréales.

Extrêmement vorace, cet animal détériore les plantes en y faisant de nombreux trous, au point de les rendre impropres à la consommation. A l’époque, il était donc courant, lorsqu’un vêtement ou un meuble en bois était troué ou très abîmé, de dire qu’il était «piqué des hannetons».

A l’inverse, «pas piqué» signifiait qu’il était en très bon état, parfaitement entretenu. Par extension, cette locution s’est rapidement appliquée à tout ce qui était sans défaut, notamment un individu.

Puis, à partir du début du XXe siècle, l’expression a légèrement évolué. Elle a donc fini par désigner ce qui est resté dans son état d’origine, naturel. Ainsi, pour un commentaire négatif, «pas piqué des hannetons» a permis de représenter une chose excessivement brute, manquant de finesse.

Dans la même logique, on peut utiliser la locution «pas piqué des vers».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles