Game of Thrones : les 5 pires moments de la saison 7 (SPOILERS)

La saison 7 de Game of Thrones contient quelques invraisemblances.[© 2016 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved.]

La saison 7 de Game of Thrones vient de se terminer. Il est temps de répertorier les moments quelque peu déconcertants de ce chapitre particulièrement intense. Inutile de préciser que cet article contient des spoilers.

Chaque saison, Game of Thrones met un point d’honneur à nous quitter sur un final soit absolument cataclysmique (c’est le cas cette saison avec la chute du Mur causée par le Roi de la Nuit chevauchant son Dragon de glace, et l’armée des morts foulant, enfin, le sol de Westeros au-delà du Mur), soit complètement euphorique (saison 6).

Voici les cinq moments déconcertants de cette saison 7.

Jaime et Bronn sortent de l’eau indemnes

A la fin de l’épisode 4, Jaime Lannister voulait en finir avec la vie. Comment expliquer autrement sa décision de charger, avec une modeste lance sous le bras, Daenerys qui se trouvait à quelques centimètres de son dragon blessé, mais encore capable de le transformer en brochette ? Surtout que l’animal venait de réduire à néant la quasi-totalité de son armée en les pulvérisant avec ses flammes. Heureusement pour lui, Bronn lui a sauvé la vie en le fauchant dans les airs à la dernière seconde, avant que tous deux ne tombent dans l’eau. L’épisode se termine avec Jaime piquant droit vers le fond avec son armure sur le dos. Va-t-il s’en sortir ? Pourquoi pas. On peut comprendre la volonté de terminer l’épisode sur ce joli cliffhanger.

Mais quand Bronn et lui refont surface au début de l’épisode 5, ils se trouvent comme par hasard à plusieurs centaines de mètres de leur point de chute. Loin de Daenerys et Drogon, qui pourtant ont vu Jaime accourir à dos de cheval pour tenter de la tuer. Et personne n’a pensé à envoyer des gardes sur les bords du lac pour les accueillir et les faire prisonniers, ou les tuer ? On se gratte encore la tête pour tenter d’expliquer comment cela est possible.

© 2017 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved.

 

L’invraisemblable course de Gendry pour prévenir Daenerys

Gendry n’avait jamais vu la neige avant. Et encore moins fait une balade au-delà du Mur. Lors de l’expédition de Jon Snow et sa bande pour capturer un soldat de l’armée des morts, au moment où tout le monde réalise que le Roi de la Nuit et ses hommes vont leur tomber dessus, Jon ordonne à Gendry de faire machine arrière afin d’alerter Daenerys du danger imminent, et de l’urgence de venir les aider.

Gendry, tel un marathonien, a réussi à parcourir plus d’une cinquantaine de kilomètres dans la neige, le froid et la nuit, avant d’arriver à Château Noir pour demander qu’un corbeau (supersonique lui aussi) soit envoyé à Peyredragon à l’attention de Daenerys.

Bref, la course improbable de Gendry ne restera pas dans les annales de la série.

© 2017 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved.

Les chaînes pour sortir Viserion de l’eau du lac

C’est un des points les plus discutés après la diffusion de l’épisode 6. Où et comment le Roi de la Nuit s’est-il procuré ces immenses chaînes pour sortir Viserion des eaux glacées du lac ? A Hardome, lors de l’attaque sur les Sauvageons ? Et qui porte les chaînes tout ce temps, les Géants, quelqu’un d’autre ? Bref, la soif des fans de tout comprendre et de tout expliquer met parfois à mal les actions des personnages de la série. Mais l’épisode 7 a confirmé que le Roi de la Nuit, qui pourrait très bien, comme Bran Stark, être capable de voir le passé, le présent, et peut-être même l’avenir, se doutait que Daenerys viendrait avec ses dragons, et qu’il planifiait d’en tuer un pour le «retourner» depuis le début. Et qu’il avait prévu l’outillage nécessaire en conséquence.

Le Roi de la Nuit est un homme prévoyant, voilà tout. Mais cette histoire de chaînes venues de nulle part a beaucoup alimenté les discussions des téléspectateurs après la diffusion de l’épisode 6. Et on comprend pourquoi.

© 2017 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved.

L’arrivée de Benjen pour sauver Jon d’une mort certaine

Jon Snow est encore en vie grâce à son oncle Benjen. Mi-vivant, mi-mort (les enfants de la forêt l’ont soigné afin d’arrêter son processus de conversion, ndlr), Benjen Stark est arrivé à point nommé pour sauver son neveu d’une mort certaine. Ce dernier venait de tomber dans l’eau glacé – et aurait probablement dû mourir d’une hypothermie malgré tout, mais passons – et se débattait face à une armée de 100.000 morts-vivants. Autant dire que les probabilités ne jouaient pas en sa faveur.

C’est alors que l’oncle Benjen, dont on se demande bien ce qu’il faisait avant son entrée en scène à ce moment précis, s’est présenté sur son cheval en repoussant l’ennemi à l’aide d’un encensoir en flammes, a fait monter Jon sur sa monture, et s’est sacrifié pour lui laisser le temps de s’enfuir. Un sauvetage bien commode, et difficilement plausible… mais nous sommes durs.

© 2017 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved.

Seulement sept épisodes

Le temps et l’espace n’ont jamais été autant compressés que dans cette saison 7 de Game of Thrones. Un corbeau qui parcourt des milliers de kilomètres en une poignée de minutes ? Des armées entières capables de se déplacer sans accroc en territoire ennemi dans un temps record ? Les showrunners David Bienoff et D.B. Weiss ont reconnu eux-mêmes manquer de temps pour réussir à donner toute leur cohérence aux déplacements des personnages de la série qui, rappelons-le, se déplacent sur un territoire grand comme l’Amérique du Sud, selon ce qu’a pu en dire George R.R. Martin. Pourquoi alors avoir réduit les deux dernières saisons à seulement sept et six épisodes ? Cette saison 7 a clairement pâti du fait d’avoir trois épisodes en moins, et la saison 8 ne devrait pas faire exception. C’est un peu dommage, même si cela ne saurait remettre en cause la qualité exceptionnelle de la série.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles