Philippe Manoeuvre dénonce les «combines» et les «embrouilles» de Nouvelle Star

Philippe Manoeuvre a été juré de Nouvelle Star de 2008 à 2010 Philippe Manoeuvre a été juré de Nouvelle Star de 2008 à 2010[BERTRAND LANGLOIS / AFP]

De 2008 à 2010, Philippe Manoeuvre a été juré de Nouvelle Star. Il n'en garde pas une image très positive.

Au micro de Philippe Vandel, sur Europe 1 dans l'émission «Ceci dit», le journaliste spécialisé dans le rock n'a pas mâché ses mots quant au télé-crochet qui s'apprête à revenir sur M6. «J'ai fait ma petite visite de l'usine à pop», rappelle-t-il avant d'expliquer que si la production était revenue vers lui, il aurait certainement décliné l'offre.

«Le but de l'émission, c'est quoi ? Tout le monde vous dira que c'est trouver des chanteurs... Pas du tout !», lâche-t-il avant d'expliquer que ce genre de programmes n'est que «magnets à publicité». «On voit des publicités pour des gels à cheveux, pour des produits anti-acné, des publicité de d'jeun's» détaille-t-il.

«Highway to hell», le morceau de la loose

Et ce n'est pas tout. Pour le journaliste, il y aurait «à écrire sur les embrouilles, les combinaisons, le nombre de gens qui essayent d'interférer». Cela irait de la future maison de disques à la chaîne de télévision en passant par les gens qui choisissent les morceaux.

Selon l'ancien juré, les artistes seraient facilement éliminés grâce à un stratagème tout simple : «il y a des gens qui sont spécialisés : s'ils n'aiment pas un candidat, ils lui font chanter une certaine chanson d'AC/DC, nommée «Highway to hell», qui fait que le mec est éliminé le soir même. C'est des trucs que tout le monde connaît». Preuve en est avec la jeune et talentueuse Lussi qui a d'ailleurs perdu en quart de finale de la saison 2010 alors qu'elle s'était attaquée à cette chnson difficile.

En attendant, l'homme aux lunettes de soleil ne regardera certainement pas la première de l'émission de cette saison 2017 prévue le 1er novembre. A la question de savoir s'il confierait ses enfants à Nouvelle Star, il répond sans ciller «Je ne crois pas, non».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles