Les digestifs font-ils vraiment digérer ?

Le digestif est souvent consommé à la fin d'un repas bien chargé. [© JEAN-PIERRE MULLER / AFP]

De l’eau-de-vie, un armagnac ou une liqueur… Les repas en famille ou entre amis s’achèvent parfois avec un digestif, qui permettrait de mieux digérer. 

Or, contrairement à ce que son nom laisse imaginer, ce verre est loin d’aider à assimiler les mets particulièrement riches. Dès qu’il dépasse les 20 °, l’alcool nuit au processus. Passant directement dans le sang, il bloque en effet la production par l’estomac d’une enzyme, appelée la gastrine. 

Cette dernière stimule habituellement la sécrétion des sucs gastriques, qui permettent de transformer les aliments avant leur passage dans les intestins. Résultat : le transit est ralenti.

Selon les études scientifiques, la digestion prendrait ainsi neuf heures pour un buveur de digestif, contre six pour une personne qui n’a consommé que de l’eau pendant le repas.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles