Pourquoi le baldaquin s’appelle-t-il ainsi ?

Un nom qui provient du lieu où étaient fabriquées les tentures. [© CATERS NEWS AGENCY/SIPA]

Avec leurs longs rideaux fixés à des armatures, les «lits à baldaquin» sont un grand classique des chambres royales.

Le nom de cette structure, très populaire dès le XVe siècle en Italie, provient de la soie qui servait à fabriquer ces tissus. Pour les personnes les plus aisées, elle était en effet acheminée depuis les ateliers très réputés de Bagdad, en Irak. Une ville appelée «Baldacco» en italien, ce qui a donné son nom à cette étoffe de luxe : «baldacchino». 

Le terme a ensuite désigné le lit et ses tentures, avant de devenir «baldaquin», lorsque la mode s’est imposée parmi les nobles français.

Si, aujourd’hui, les lits à baldaquin ont surtout une fonction décorative, ce n’était pas le cas à l’origine. En effet, les tentures avaient un but utilitaire. Elles visaient à protéger du froid dans les châteaux et à préserver l’intimité du couple, dont les serviteurs dormaient souvent dans la chambre.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles