Pourquoi la redingote s'appelle-t-elle ainsi ?

Ce terme est apparu dans le courant du XVIIIe siècle, en Grande-Bretagne. Ce terme est apparu dans le courant du XVIIIe siècle, en Grande-Bretagne.[© BBC 2018]

C’est un classique des garde-robes de mi-saison : la redingote, un manteau léger, ample à sa base, qui arrive aux genoux.

Le nom de ce ­vêtement est d’origine anglaise, puisqu’il a été imaginé dans le courant du XVIIIe siècle, en Grande-­Bretagne, dans le domaine de l’équitation. Il s’appelait alors «riding-coat», c’est-à-dire «manteau pour chevaucher». Reprenant les longs pardessus utilisés à l’époque par les cavaliers, des tailleurs avaient en effet eu l’idée de les ouvrir en bas du dos et sur les côtés.

Ce qui offrait ­davantage de liberté de mouvements aux personnes qui montaient à cheval. Ce terme a ensuite été retrans­crit phonétiquement en français lorsqu’il a été importé dans l’Hexagone quelques années plus tard, pour être transformé en «redingote». D’abord réservé aux hommes, il est devenu, au fil du temps, un ­accessoire de mode mixte.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles