Pourquoi dit-on «mettre les pieds dans le plat» ?

Une expression qui n'a rien à voir avec le domaine culinaire. [© INTERFOTO USA/SIPA]

Au cours d’une discussion, lorsqu’une personne aborde avec maladresse un sujet délicat, on dit parfois qu’elle «met les pieds dans le plat». 

Une expression apparue au début du XIXe siècle et qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’a rien à voir avec le domaine culinaire.

Elle provient  en réalité d’un jeu de mots entre deux termes employés à l’époque en Provence : «gaffer» et «plat». Le premier signifiait «patauger», tandis que le second désignait une étendue d’eau peu profonde.

Ainsi, lorsqu’un individu faisait une gaffe, on disait qu’il «mettait les pieds dans le plat». De cette manière, on comparait le maladroit à quelqu’un qui entrait dans l’eau et remuait la vase présente au fond, ce qui troublait la clarté du bassin.

Une situation finalement assez proche de celui qui «s’enfonce» tout seul lors d’une discussion.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles