Kendrick Lamar, premier rappeur à recevoir un prix Pulitzer

Kendrick Lamar n'en finit plus d'enchaîner les succès. Le rappeur est devenu lundi le premier artiste hip-hop à être récompensé par le prestigieux Prix Pulitzer dans la catégorie musique, pour son album DAMN.

Une première non seulement pour le hip-hop, mais également pour la musique populaire moderne. Le jury du Pulitzer a déclaré que le dernier album de Kendrick Lamar est «une collection de morceaux pleins de virtuosité, unifiée par l'authenticité de sa langue et une dynamique rythmique qui proposent des photos marquantes, capturant la complexité de la vie moderne des Afro-Américains». 

Jusqu'à présent, le prix Pulitzer dans la catégorie musique, crée en 1943, n'avait été attribué qu'à des musiciens classiques puis de jazz (Wynton Marsalis en 1997). Mais ce qu'on appelle la «pop music», terme qui désigne la musique populaire contemporaine, n'avait jamais été récompensée. 

A seulement 30 ans, le rappeur issu du quartier de Compton à Los Angeles - celui de Dr Dre, Snoop Dogg et du NWA - s'est imposé comme la figure de proue du rap actuel. Il a déja remporté douze Grammy Awards, et ses trois albums ont tous été classés premiers en termes de ventes. 

Une prouesse d'autant plus grande que ses textes comportent une dimension politique et sociale très forte, évoquant notamment la condition des noirs, et que ses productions ne cèdent jamais à la facilité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles