Netflix : un documentaire sur l'affaire Grégory en préparation

Une partie de la famille du petit Gregory autour de sa tombe dans le cimetière de Lépanges-sur-Vologne, le 10 octobre 1985. [PATRICK HERTZOG / AFP]

Un fait divers qui agite l'Hexagone depuis trente-quatre ans. Durant une conférence organisée à Rome ce mercredi pour dévoiler ses futurs projets, Netflix a annoncé qu'elle allait réaliser une série documentaire sur l'affaire du petit Grégory.

«Elle sera produite par Elodie Polo Ackermann (Imagissime-Lagardère Studios) et aura pour showrunner Gilles Marchand», déjà scénariste pour des films de Laurent Cantet et de Valérie Donzelli, a annoncé la plateforme de streaming.

La série documentaire n'est pas encore au stade de la production. Il est ainsi peu vraisemblable qu'elle sorte sur les écrans avant l'année 2019.

Pour autant, en raison de la fascination du public pour cette affaire très médiatisée, la série devrait être particulièrement suivie.

Une enquête avec une myriade de rebondissements

L'affaire du petit Grégory n'est en effet toujours pas résolue. Elle débute le 16 octobre 1984 lorsque Christine Villemin signale la disparition de son fils, Grégory, 4 ans, de leur domicile de Lépanges-sur-Vologne, dans les Vosges.

Le même jour, le corps du garçonnet est retrouvé sans vie dans la rivière de la Vologne à quelques kilomètres de là. Ses pieds et ses mains sont liés par des cordes.

Depuis, l'affaire criminelle a connu une myriade de relances : la révélation des lettres du corbeau, les accusations à l'encontre de la mère puis du cousin du père de Grégory...

L'année 2017 s'est poursuivie avec son lot de rebondissements, avec notamment la mise en examen pour enlèvement de Murielle Bolle, témoin clé de l'affaire et le suicide de Jean-Michel Lambert, premier juge chargé de l'enquête.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles