Le magazine «Studio» de retour dans les kiosques

L'actrice et chanteuse Vanessa Paradis est en couverture du premier numéro. [© Studio / Première Média]

Tiré à 150 000 exemplaires, le célèbre magazine Studio sera à nouveau en vente dès le 4 mai. Un trimestriel haut de gamme qui promet d’allier cinéma et art de vivre français.

Alors que la grand-messe du septième art se tiendra sur la Croisette du 8 au 19 mai, Thierry Chèze, nouveau rédacteur en chef de «Studio», se félicite, de son côté, de la renaissance de ce magazine. «C'est une manière de parler du cinéma autrement et d'emmener les lecteurs à la rencontre de celles et ceux qui le font», confie celui qui a intégré la rédaction il y a vingt-cinq ans, en tant que stagiaire.

Créé en 1987 par le binôme Marc Esposito et Jean-Pierre Lavoignat, le titre qui était baptisé à l'époque «Studio Magazine», avait fusionné avec son concurrent, «Ciné Live», en 2009, pour revenir sous le nom de «Studio Ciné Live». Suite au rachat du mensuel, la publication avait définitivement cessé en décembre 2017.

Les dirigeants de ce trimestriel, qui sera vendu 7,90 euros, ont souhaité miser sur le glamour et le haut de gamme. Les cinéphiles et autres curieux retrouveront dans le premier numéro de 196 pages - avec, en couverture, la très belle Vanessa Paradis -, un reportage chez Kad Merad, une entrevue entre Manu Payet et un chef cuisinier, une correspondance entre Michel Hazanavicius, cinéaste de «OSS 117», et John Landis, réalisateur des «Blues Brothers», ainsi qu'un témoignage de Claude Lelouch qui revient sur sa passion pour l'automobile.

Outre les interviews et les portraits, de nouvelles rubriques voient le jour, comme Passion cachée ou Dans le dressing de..., avec la collaboration de grandes figures (Pierre Lescure, Chantal Thomass...) et de photographes de talent (Benoît Peverelli, Audoin Desforges, Ralph Mecke).

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles